Les "tares" de l'économie russe pointées par les experts étrangers sont des "qualités" (vice-ministre)

MOSCOU, 22 novembre - RIA Novosti. Les "défauts" de l'économie russe relevés par des experts étrangers sont en fait des qualités, a estimé jeudi le vice-ministre russe du Développement économique, Kirill Androssov.

Lors d'un séminaire économique à Moscou, il a commenté le rapport du vice-directeur de l'Institut de stratégie et de compétitivité de la Harvard Business School, Christian Ketels.

Parmi les défauts, le chercheur a noté les vastes étendues de la Russie, sa dépendance vis-à-vis des ressources naturelles et le régime politique en place.

"Chaque inconvénient cité dans ce rapport est en fait un avantage concurrentiel", a estimé le vice-ministre, rappelant que la Russie dispose de 40% des ressources naturelles mondiales.

"La politique économique tendant à assurer leur transformation plus profonde nous permettra d'encourager la diversification économique", a expliqué le responsable.

M. Androssov a rappelé que 25% du trafic mondial se fait entre l'Europe et l'Asie. Pourtant, actuellement, moins de 1% des frets passent par le territoire russe, mais, sur ce fond, le développement du réseau des transports russes a de bonnes perspectives.

D'autre part, la stabilité politique dans le pays a conduit à un boom des investissements étrangers, a-t-il ajouté.

"Nous devons maintenant nous concentrer (...) sur la réalisation de nos avantages", a encore indiqué le vice-ministre russe du Développement économique.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала