Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

CEEA: Bichkek adhérera à l'Union douanière si son accord avec l'OMC le permet

S'abonner
MOSCOU/BICHKEK, 26 janvier - RIA Novosti. Le Kirghizstan sera prêt à adhérer à l'Union douanière (UD), créée dans le cadre de la Communauté économique eurasiatique (CEEA), après en avoir attentivement étudié les activités et si cela ne se trouve pas en contradiction avec les engagements de Bichkek face à l'Organisation mondiale du Commerce (OMC).

C'est ce qu'a notamment déclaré samedi dans une interview à RIA Novosti le premier ministre kirghiz Igor Tchoudinov.

"Le Kirghizstan est membre de l'Organisation mondiale du Commerce et a, par conséquent, ses engagements face à l'OMC qui peuvent entrer en contradiction avec le règlement de l'Union douanière. Aussi nous proposons-nous d'étudier très attentivement les activités de l'UD pour voir si son règlement se distingue des engagements que nous avons pris à l'adhésion à l'OMC", a dit le chef du gouvernement kirghiz.

Quoi qu'il en soit, a-t-il poursuivi, il est théoriquement possible que Bichkek revoie son accord avec l'OMC afin de l'adapter au règlement de l'Union douanière au sein de la Communauté économique eurasiatique.

"Un tel processus est très long et difficile. Qui plus est, il est difficilement réalisable car il s'agirait en fait d'entamer de nouvelles négociations avec les 89 Etats membres de l'Organisation mondiale du Commerce. Ainsi, c'est une question d'un avenir fort éloigné", a fait remarquer Tchoudinov.

Pour le moment, le Kirghizstan entend regarder et voir ce qui pourrait être fait dans le cadre de la législation nationale pour adhérer à l'Union douanière, a supposé le premier ministre.

Selon ce dernier, il serait raisonnable de former un groupe de travail au niveau d'experts pour élaborer des recommandations à l'intention des gouvernements des pays qui font partie de la Communauté économique eurasiatique, mais ne participent pas pour le moment à la formation de l'Union douanière afin que ces Etats puissent y adhérer plus rapidement.

La Russie, la Biélorussie et le Kazakhstan ont signé vendredi dernier à Moscou à une réunion au niveau de premiers ministres tout un paquet d'accords internationaux formant la base juridique contractuelle de l'Union douanière dans le cadre de la Communauté économique eurasiatique.

Le Kirghizstan, le Tadjikistan et l'Ouzbékistan pourront adhérer à ce paquet de documents à titre individuel quand ils y seront prêts.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала