Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Des missiles S-400 bientôt opérationnels dans le Nord-Ouest russe (armée de l'Air)

S'abonner
Un système de missiles sol-air S-400 Trioumf viendra prochainement équiper l'armée de l'Air et de DCA de la Région militaire de Leningrad, dans le Nord-Ouest russe, a annoncé jeudi le commandant de cette armée, le général Vladimir Sviridov.
MOSCOU, 7 février - RIA Novosti. Un système de missiles sol-air S-400 Trioumf viendra prochainement équiper l'armée de l'Air et de DCA de la Région militaire de Leningrad, dans le Nord-Ouest russe, a annoncé jeudi le commandant de cette armée, le général Vladimir Sviridov.

"Nos unités de DCA ne reçoivent que des matériels ultramodernes et les systèmes de missiles S-300, qui assurent la sécurité du Nord-Ouest russe aujourd'hui, seront bientôt remplacés par des S-400 Trioumf", a indiqué le général devant des journalistes.

"Par ses performances, le S-400 dépasse notablement le S-300 et n'a pas son pareil dans le monde. Le Trioumf peut être également utilisé au sein d'un système d'ABM de théâtre et frapper n'importe quel ouvrage terrestre", a estimé le général.

D'ici à 2015, l'armée sera équipée d'une vingtaine de groupes de S-400 sur l'ensemble du territoire national, avait annoncé le chef d'Etat-major général des forces armées, Iouri Balouïevski.

Le premier groupe équipé de S-400 est devenu opérationnel dans la région de Moscou le 6 août 2007, le deuxième le sera à la fin de 2008.

A ce jour, le S-400 Trioumf dépasse, quant à ses performances, tous les systèmes analogues de DCA dans le monde. A terme, il pourrait se retrouver à la base non seulement du système unique de DCA russe mais aussi du système européen antimissile de théâtre si la décision est prise de le mettre sur pied.

En termes d'efficacité, un Trioumf est susceptible de remplacer trois systèmes de type S-300. Il combat les nouveaux types de cibles : les aéronefs construits avec recours aux technologies furtives, les missiles de croisière de faibles dimensions, de même que les missiles balistiques dont le rayon d'action ne dépasse pas 3 500 km et la vitesse de vol 4,8 km/sec.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала