Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Kosovo: les pays balkaniques ont trahi la solidarité régionale (diplomatie serbe)

S'abonner
Les pays balkaniques qui ont reconnu ou envisagent de reconnaître le Kosovo indépendant ont trahi la solidarité régionale, ce qui ne manquera pas de se répercuter sur l'attitude de la Serbie à leur égard, a déclaré jeudi à Sofia le ministre serbe des Affaires étrangères Vuk Jeremic.
BELGRADE, 28 février - RIA Novosti. Les pays balkaniques qui ont reconnu ou envisagent de reconnaître le Kosovo indépendant ont trahi la solidarité régionale, ce qui ne manquera pas de se répercuter sur l'attitude de la Serbie à leur égard, a déclaré jeudi à Sofia le ministre serbe des Affaires étrangères Vuk Jeremic.

Intervenant lors d'une rencontre des ministres des Affaires étrangères des pays participant au Processus de coopération en Europe du Sud-Est (SEECP), le chef de la diplomatie serbe a notamment souligné que Belgrade ne reconnaîtrait jamais l'indépendance du Kosovo.

"On ne peut que déplorer qu'au lieu de se rallier sous le drapeau de la solidarité régionale, certains pays aient choisi de se mettre du côté de ceux qui traitent de la même manière la force et la justice", a-t-il indiqué.

Selon le ministre serbe des Affaires étrangères, cité par l'agence Beta, les pays qui ont soutenu les ambitions séparatistes illégales des Kosovars albanais ont décidé de repousser au second plan les relations avec la Serbie, leur fier voisin démocratique qui constitue la base de la stabilité et de la sécurité en Europe du Sud-Est.

"Un tel choix ne manquera pas de se répercuter sur nos relations multiformes. C'est dommage et ce d'autant plus qu'on aurait pu l'éviter", a indiqué M. Jeremic.

Il se peut que cela ne soit pas diplomatique, a poursuivi le ministre, mais les pays (ayant reconnu l'indépendance du Kosovo) "devront subir les conséquences d'un choix pervers, celui d'obliger la Serbie à "choisir entre le Kosovo et l'Europe".

Pratiquement tous les pays de l'Europe du Sud-Est, à l'exception de la Roumanie et de la Bosnie-Herzégovine, ont déclaré leur intention de reconnaître l'indépendance du Kosovo.

Le 17 février dernier, le parlement du Kosovo a proclamé unilatéralement l'indépendance de la province serbe. Cette décision a été soutenue par les Etats-Unis et certains pays de l'Union européenne (UE), notamment la Grande-Bretagne, la France et l'Allemagne. La Russie voit dans la proclamation unilatérale d'indépendance du Kosovo une violation des normes du droit international.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала