Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Ukraine/OTAN: La Russie pourrait soulever la question de la Crimée (député russe)

S'abonner
En cas d'adhésion de l'Ukraine à l'OTAN la Russie pourrait soulever la question de l'appartenance territoriale de la Crimée, a déclaré mercredi le président du comité de la Douma pour la CEI et les liens avec les compatriotes, Alexeï Ostrovski.
MOSCOU, 9 avril - RIA Novosti. En cas d'adhésion de l'Ukraine à l'OTAN la Russie pourrait soulever la question de l'appartenance territoriale de la Crimée, a déclaré mercredi le président du comité de la Douma pour la CEI et les liens avec les compatriotes, Alexeï Ostrovski.

L'Ukraine et une autre république ex-soviétique, la Géorgie, fondaient leurs espoirs d'adhérer au plan d'action pour l'OTAN (MAP) au récent sommet de l'Alliance à Bucarest. Les dirigeants des pays de l'OTAN ont pris la décision de reporter l'examen de cette question à décembre 2008.

"En cas d'adhésion de l'Ukraine à l'OTAN la Russie pourrait soulever la question de l'appartenance de la Crimée. La Fédération de Russie a des motifs juridiques de revenir sur les accords intervenus sous Khrouchtchev", a-t-il indiqué dans un entretien accordé à la radio RSN. (En 1954, pour commémorer le 300e anniversaire de la réunification de la Russie et de l'Ukraine, la Crimée, qui faisait partie de la Fédération de Russie, fut rattachée à l'Ukraine, à l'initiative du numéro un soviétique de l'époque Nikita Khrouchtchev, ndlr).

Le parlementaire s'est dit certain que ni l'Ukraine ni la Géorgie ne réussiront à adhérer à l'OTAN à brève échéance. L'existence de conflits territoriaux en Géorgie (Abkhazie, Ossétie du Sud) pourrait notamment empêcher ce pays de le faire. Quant à l'Ukraine, seuls le président, le premier ministre et le président de la Rada aspirent à adhérer à l'Alliance, a poursuivi le député.

Tout dépendra donc du peuple ukrainien qui devra, selon la Constitution, se prononcer sur cette question au cours d'un référendum, et de la position de la Russie et "du travail qu'elle effectuera en direction de ces pays et de l'Occident", a encore noté le député russe. -à- EK/tg

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала