Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Nucléaire iranien: empêcher Téhéran de se retirer du TNP (expert)

S'abonner
La communauté internationale doit prendre des mesures préventives pour empêcher l'Iran de se retirer du Traité sur la non-prolifération des armes nucléaires (TNP), estime Alexandre Kaliadine, maître de recherche à l'Institut de l'économie mondiale et des relations internationales affilié à l'Académie russe des sciences.
MOSCOU, 14 avril - RIA Novosti. La communauté internationale doit prendre des mesures préventives pour empêcher l'Iran de se retirer du Traité sur la non-prolifération des armes nucléaires (TNP), estime Alexandre Kaliadine, maître de recherche à l'Institut de l'économie mondiale et des relations internationales affilié à l'Académie russe des sciences.

Selon lui, les dirigeants iraniens nient avoir l'intention de créer l'arme atomique. "Et pourtant, nous entendons périodiquement à Téhéran des appels à cesser la coopération avec l'AIEA et à se retirer du TNP", a fait remarquer M. Kaliadine.

"Afin de rendre cette démarche peu attrayante et trop onéreuse pour l'Iran, le Conseil de sécurité de l'ONU pourrait adopter une résolution engageant la communauté internationale à réagir en cas d'abandon du Traité par les autorités iraniennes", a déclaré le chercheur devant le conseil consultatif du Forum luxembourgeois pour la prévention de la guerre nucléaire, qui s'est réuni lundi à Moscou.

D'après lui, cette résolution pourrait énumérer les mesures collectives à appliquer contre les Etats coupables d'avoir enfreint les dispositions du TNP.

"Ces mesures constitueraient un moyen supplémentaire pour dissuader les autorités iraniennes de se retirer du Traité de non-prolifération", a fait remarquer l'expert russe.

Il a proposé d'accroître l'efficacité des sanctions décrétées par l'ONU contre Téhéran.

De son côté, le secrétaire général du Centre d'études de l'Iran contemporain, Radjab Safarov, estime que les dirigeants iraniens ne prendront jamais la décision de se retirer du TNP.

"Si Téhéran annonce son intention de bafouer le Traité de non-prolifération, la communauté internationale aura alors le droit de l'accuser de vouloir créer l'arme atomique", a-t-il affirmé.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала