Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Accord-cadre Russie-UE: Vilnius se sert de l'UE pour résoudre ses propres problèmes avec Moscou (analyste)

S'abonner
MOSCOU, 30 avril - RIA Novosti. Bloquant le lancement des négociations sur un nouvel accord-cadre entre Moscou et Bruxelles, la Lituanie se sert de l'Union européenne (UE) pour résoudre ses propres problèmes dans les relations avec la Russie, a estimé mercredi dans une interview à RIA Novosti la politologue russe Evguenia Voïko.

Mme Voïko est experte au Centre de la conjoncture politique (Russie).

Mardi 29 avril, lors de la réunion du Conseil des Affaires générales et Relations extérieures de l'UE à Luxembourg, la Lituanie a refusé de délivrer à la Commission européenne (CE) le mandat pour le lancement des négociations avec Moscou sur la signature d'un nouvel accord de partenariat et de coopération (APC) entre la Fédération de Russie et l'Union européenne.

"Le comportement de Vilnius n'est qu'une tentative d'attirer l'attention de l'Union européenne sur les problèmes de la Lituanie dans ses relations avec la Russie", a poursuivi l'experte.

Et d'ajouter: "Tout porte à croire que la Lituanie ne lèvera pas de sitôt son veto au lancement des négociations".

La Lituanie a notamment exigé de joindre au mandat sur le lancement des négociations les déclarations enjoignant la Russie de reprendre les livraisons de pétrole par l'oléoduc Droujba fermé en 2006 après des fuites de brut et de dédommager les déportés des pays baltes.

Si tout se passe comme prévu, les représentants de la Slovénie, pays assurant à présent la présidence tournante de l'Union européenne, se rendront prochainement à Vilnius pour essayer de régler la situation avec les griefs de la Lituanie envers la Russie.

Après la levée du véto polonais sur le lancement des négociations sur un nouvel accord-cadre Russie-UE, la Lituanie est restée l'unique Etat qui pose des conditions préalables à l'adoption du projet d'APC rédigé.

Le précédent accord de partenariat et de coopération entre la Russie et l'UE avait expiré en décembre 2007, alors que la signature d'un nouvel APC a été reporté à cause des divergences entre la Russie et la Pologne qui a bloqué le lancement des négociations.

Après le règlement par Moscou et Varsovie du problème des exportations de viande polonaise vers la Russie en décembre dernier, le gouvernement polonais s'est déclaré prêt à lever son veto.

Quoi qu'il en soit, aucun avancement effectif dans la voie des négociations ne s'est produit depuis.

Pourtant, Moscou et Bruxelles espèrent que les négociations sur un nouvel accord-cadre Russie-UE démarreront d'ici la fin de l'année en cours.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала