Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

GLONASS: des pièces importées pour les satellites russes (général)

S'abonner
Le commandant des Troupes spatiales russes le général Vladimir Popovkine n'écarte pas l'éventualité de l'utilisation, en créant les satellites de navigation spatiale russes, de pièces importées.
MOSCOU, 19 mai - RIA Novosti. Le commandant des Troupes spatiales russes le général Vladimir Popovkine n'écarte pas l'éventualité de l'utilisation, en créant les satellites de navigation spatiale russes, de pièces importées.

"Une utilisation limitée d'éléments importés - pour le système GLONASS et pour tous les autres satellites (russes) - est non seulement possible mais aussi nécessaire. Autre chose, les principaux éléments des satellites ne doivent pas être d'origine étrangère", a estimé le général devant des journalistes lundi à Moscou.

"Aucun pays du monde ne saurait promouvoir ses études spatiales dans l'isolement, tout développement n'est possible qu'en coopérant sur le plan international", a-t-il ajouté.

"Si nous voulons créer des matériels d'avant-garde, nous devons utiliser des pièces d'avant-garde", a-t-il indiqué, précisant qu'aucun pays du monde ne saurait être leader dans tous les domaines.

"Les satellites GLONASS comportent un standard de fréquence atomique, servant à les localiser avec précision dans l'Espace. "En 2007, la commission militaro-industrielle du gouvernement, l'Agence spatiale russe et le ministère de la Défense ont pris des mesures sans précédent afin d'en rallonger la durée de service", a annoncé le général. "De 18 mois dans le passé, elle est passée à 7 ans", a-t-il précisé.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала