Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Abkhazie: Bagapch discutera à Moscou de l'aide prescrite par Poutine (diplomatie abkhaze)

S'abonner
Le leader abkhaz Sergueï Bagapch qui arrive à Moscou lundi discutera des perspectives de mise en application des instructions de l'ancien président russe Vladimir Poutine sur l'assistance aux populations de l'Abkhazie et de l'Ossétie du Sud, a appris à RIA Novosti le chef de la diplomatie abkhaze Sergueï Chamba.
MOSCOU, 19 mai - RIA Novosti. Le leader abkhaz Sergueï Bagapch qui arrive à Moscou lundi discutera des perspectives de mise en application des instructions de l'ancien président russe Vladimir Poutine sur l'assistance aux populations de l'Abkhazie et de l'Ossétie du Sud, a appris à RIA Novosti le chef de la diplomatie abkhaze Sergueï Chamba.

(L'Abkhazie et l'Ossétie du Sud sont des républiques autoproclamées sur le territoire de la Géorgie - ndlr.)

Le 16 avril dernier le président russe Vladimir Poutine a prescrit à son gouvernement de coopérer avec les autorités de fait de l'Abkhazie et d'Ossétie du Sud, deux républiques autoproclamées qui revendiquent leur indépendance par rapport à Tbilissi, et d'élaborer des mesures d'aide ponctuelle à la population abkhaze et sud-ossète. Plus tôt, Moscou avait annoncé la levée des sanctions économiques introduites en 1997 à l'égard des républiques indépendantistes. Ces mesures ont suscité un tollé de la part de Tbilissi qui a appelé la Russie à revenir sur sa décision et a demandé l'aide de ses partenaires étrangers.

"Demain, il (M. Bagapch) rencontrera le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov pour discuter de l'ensemble des problèmes", a indiqué M. Chamba.

L'ancienne république autonome d'Abkhazie a proclamé son indépendance envers la Géorgie après la chute de l'URSS en 1991. Des affrontements meurtriers ont opposé les Abkhazes aux forces militaires géorgiennes à partir de 1992 et n'ont cessé qu'après l'intervention d'une force internationale de maintien de la paix. Président depuis 2004, Mikhaïl Saakachvili a promis de rétablir l'autorité de Tbilissi sur la région sécessionniste. Les négociations sur le règlement du conflit sont suspendues depuis 2006.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала