Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Pétrole: l'Iran favorable à une rencontre entre producteurs et consommateurs

S'abonner
Téhéran soutient l'initiative de l'Arabie saoudite d'organiser une rencontre entre les principaux producteurs et consommateurs de pétrole, a déclaré mardi le représentant permanent de l'Iran auprès de l'OPEP (Organisation des pays exportateurs de pétrole), Mohammad Ali Khatibi.
TEHERAN, 10 juin - RIA Novosti. Téhéran soutient l'initiative de l'Arabie saoudite d'organiser une rencontre entre les principaux producteurs et consommateurs de pétrole, a déclaré mardi le représentant permanent de l'Iran auprès de l'OPEP (Organisation des pays exportateurs de pétrole), Mohammad Ali Khatibi.

Lundi dernier, le gouvernement saoudien a proposé de convoquer cette rencontre pour examiner la situation sur les marchés mondiaux à la suite de la hausse des prix du pétrole.

"Nous saluons la proposition saoudienne. Cependant, nous estimons que la situation sur le marché pétrolier doit être examinée en général et non pas relativement aux conditions actuelles", a affirmé M. Khatibi cité par l'agence de presse iranienne Mehr.

D'après lui, les problèmes caractérisant le marché mondial de "l'or noir" sont apparus "en raison de la politique appliquée ces dernières décennies par les pays producteurs, les pays consommateurs et les grandes compagnies pétrolières".

Le représentant iranien à l'OPEP est persuadé que la pénurie d'investissements dans l'infrastructure pétrolière des pays producteurs constitue l'une des causes de la flambée des prix mondiaux du pétrole.

L'Iran arrive en quatrième position au monde pour ses réserves pétrolières, après l'Arabie saoudite, l'Irak et le Koweït. Il est également le quatrième producteur de pétrole après l'Arabie saoudite, les Etats-Unis et la Russie. La majeure partie du pétrole iranien est exportée.

Selon le ministre iranien du Pétrole Gholamhossein Nozari, au cours de la dernière année iranienne (du 21 mars 2007 au 20 mars 2008), les exportations pétrolières ont rapporté à la République islamique près de 70 milliards de dollars de revenus.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала