Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Un Russe sur deux ignore tout du G8 (sondage)

S'abonner
MOSCOU, 10 juillet - RIA Novosti. A peu près un Russe sur deux (48%) ne sait pas au juste ce que fait le G8 et un sur trois (39%) se dit bel et bien incapable d'en évaluer le rôle dans le monde, selon les résultats d'un sondage du Centre d'étude de l'opinion publique (VTsIOM) de Russie, publiés jeudi.

Mercredi 9 juillet, le sommet du G8 qui s'est déroulé sur l'île d'Hokkaido, au Japon, a clôturé ses travaux. Ce club des Huit (Allemagne, Canada, Etats-Unis, France, Grande-Bretagne, Japon, Italie, Russie), regroupe les pays les plus industrialisés, c'est-à-dire les plus riches du monde. Le sommet d'Hokkaido a été consacré à la stratégie de développement de l'économie mondiale, à la crise alimentaire et au réchauffement climatique.

Intervenant à l'issue du sommet, le président russe Dmitri Medvedev a déclaré que le format du G8 avait un immense potentiel qui permettait de régler sans intermédiaire bon nombre de questions ardues. Pourtant, selon le sondage, 48% des Russes (de 35% à 64% selon les catégories socioprofessionnelles) ne peuvent dire ce que le G8 fait exactement. Plus d'un quart des sondés (27%) supposent que le G8 s'occupe des questions de politique et d'économie mondiales, et 19% ont répondu que les Huit traitaient de "tous les problèmes internationaux, globaux". 2% des interviewés supposent que le G8 mène une lutte contre le terrorisme et à peu près autant estiment que les Huit se partagent les sphères d'influence et l'argent dans le monde.

Un Russe sur trois (33%) se dit incapable d'évaluer le rôle du G8 dans le monde. Ils n'étaient que 18% dans ce cas il y a deux ans.

Au cours de ces deux dernières années, le nombre (de 55% à 45%) de ceux qui considèrent le G8 comme l'un des forums internationaux les plus influents, capable de résoudre les questions les plus difficiles de la politique et de l'économie mondiales a également diminué. 22% des sondés estiment que les sommets du G8 sont plutôt formels et incapables d'adopter des décisions importantes.

Concernant les membres du G8, les interviewés citent avant tout la Russie (50%), puis les Etats-Unis (45%), l'Allemagne (37%), la France (35%), la Grande-Bretagne (33%) et le Japon (31%). Ils se souviennent plus rarement de l'Italie (19%) et du Canada (8%).

Ce sondage a été réalisé du 28 au 29 juin derniers sur un échantillon de 1.600 personnes dans 153 agglomérations de 46 régions, territoires et républiques russes. La marge d'erreur statistique ne dépasse pas 3,4%.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала