Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Russie-Libye: économie et coopération militaire au menu des entretiens Poutine-Mahmudi

S'abonner
MOSCOU, 30 juillet - RIA Novosti. L'économie et la coopération militaire seront jeudi au menu des entretiens entre le premier ministre russe Vladimir Poutine et son homologue libyen El-Baghdadi Ali El-Mahmudi, en visite à Moscou, a appris RIA Novosti d'une source au sein du gouvernement russe.

"La discussion portera sur la coordination des efforts russo-libyens dans la réalisation des ententes intervenues au cours du sommet de Tripoli en avril dernier. Cette rencontre au sommet a donné une impulsion à la coopération bilatérale. A présent, il faut donner au développement de la coopération un caractère durable", a noté le fonctionnaire avant de préciser qu'il s'agissait de la première visite d'un dirigeant libyen d'un si haut rang en Russie depuis plus de vingt ans.

Les deux parties attachent une grande attention à la réalisation de l'accord intergouvernemental sur les relations économiques, commerciales et financières qui a été signé à Tripoli, selon lui. L'accord "présente de vastes perspectives pour un partenariat mutuellement avantageux, y compris la mise en oeuvre de projets importants en Libye avec la participation russe et la livraison de produits et de services", a indiqué le responsable.

La société Chemins de fer de Russie s'apprête notamment à construire un chemin de fer reliant Syrte à Benghazi, le long du littoral de la Méditerranée, pour 2,2 milliards de dollars. La Russie et la Libye ont également un grand potentiel de coopération dans la production des hydrocarbures. Les sociétés russes Gazprom et Tatneft ont lancé l'exploitation de six champs pétrogaziers en Libye. Les deux pays mènent des négociations sur la participation russe à la construction de lignes de haute tension, de logements, de routes automobiles et d'usines.

La rencontre Poutine-Mahmudi sera également consacrée à l'élargissement de la coopération militaire et technique reposant "comme toujours sur l'attachement des deux pays à leurs engagements internationaux, aux intérêts de la paix, de la stabilité et de la sécurité en Afrique et dans la région de la Méditerranée", a conclu le responsable.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала