Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Plus de 100 missiles à bord des navires de l'OTAN en mer Noire (source)

S'abonner
Plus de cent missiles Tomahawk et Harpoon se trouveraient à bord des navires de guerre de l'OTAN qui viennent d'entrer dans les eaux de la mer Noire, a déclaré à RIA Novosti une source au sein des services de renseignement militaire russes.
MOSCOU, 25 août - RIA Novosti. Plus de cent missiles Tomahawk et Harpoon se trouveraient à bord des navires de guerre de l'OTAN qui viennent d'entrer dans les eaux de la mer Noire, a déclaré à RIA Novosti une source au sein des services de renseignement militaire russes.

A l'heure actuelle, un groupement de navires de l'OTAN comprenant la frégate polonaise General Kazimierz Pulaski, le destroyer américain USS McFaul, la frégate allemande Lübeck, la frégate espagnole Almirante Juan de Borbon et l'escorteur côtier américain USCGC Dallas, se trouve en mer Noire.

"Le destroyer américain USS McFaul, qui mouille actuellement dans le port géorgien de Batoumi, dispose à son bord d'une cinquantaine de missiles de croisière Tomahawk. Ces missiles peuvent être équipés d'ogives nucléaires et servent à neutraliser des cibles au sol. Les autres navires sont actuellement concentrés dans la partie nord de la mer Noire", a précisé la source.

Selon l'interlocuteur de RIA Novosti, les autres bâtiments de l'OTAN sont dotés au total de 64 missiles antinavires Harpoon et de huit hélicoptères de classe différente.

"En substance, l'OTAN est en train de former en mer Noire un groupement de navires de surface équipés de missiles", a-t-il expliqué.

L'escorteur côtier américain USCGC Dallas est actuellement à 3-4 heures du port de Batoumi sur lequel il a mis le cap, a-t-il indiqué.

Commentant la présence navale de l'OTAN en mer Noire, le capitaine de vaisseau Igor Dygalo, porte-parole de la marine russe, a affirmé plus tôt: "La marine russe est au courant. La flotte de la mer Noire continue de remplir sa mission en matière de sécurité de la navigation au large de l'Abkhazie".

L'administration américaine avait annoncé avoir mobilisé des avions militaires et des navires de guerre pour acheminer à la Géorgie un lot d'aide humanitaire.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
EN DIRECT
Заголовок открываемого материала
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала