Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Le Kremlin prêt à payer le prix d'une reconnaissance de l'Abkhazie et de l'Ossétie du Sud (Nezavissimaïa gazeta)

S'abonner
MOSCOU, 26 août - RIA Novosti. Dans la confrontation entre deux parties ayant de leur côté des principes du droit international universellement reconnus, mais diamétralement opposés, la plus forte sera celle qui saura s'attirer le plus de partisans, lit-on mardi dans le quotidien Nezavissimaïa gazeta.

En ce sens, l'Occident prendra probablement le dessus sur l'Abkhazie et la Russie. Ces dernières semaines ont coûté très cher à Moscou à tous les égards. Mais la Russie ne regrette pas d'avoir agi ainsi, estimant probablement qu'elle y gagnera en fin de compte.

Selon les estimations de certains experts, les frais de l'opération russe en Géorgie ont dépassé 500 millions de dollars. A peu près autant a été promis par le gouvernement russe pour le rétablissement de l'infrastructure des républiques non reconnues. L'intégration de la Russie dans la composante financière du G7 a été bloquée par les Etats-Unis, les réunions du Conseil Russie-OTAN ont été suspendues. Les jeunes membres de l'Union européenne appellent à annuler les négociations sur un nouvel accord de partenariat et de coopération entre la Russie et l'UE.

Ces conséquences ne semblent pas extrêmement graves, car le principal préjudice potentiel peut être causé à la Russie non pas par les sanctions des gouvernements étrangers (qui reconnaissent eux-mêmes que leur champ de manoeuvre est étroit), mais par les médias. L'image d'un Etat russe agressif et dangereux présentée méthodiquement par les chaînes d'information internationales a déjà considérablement sapé la confiance des investisseurs étrangers dans l'économie russe, ce qui a provoqué la chute de la capitalisation totale des compagnies russes au-dessous du cap des mille milliards de dollars.

Les experts sont unanimes à estimer que cela a été dicté plutôt par un élan émotionnel que par des facteurs structurels et que le marché et le rouble qui faiblit reprendront à l'avenir leurs positions grâce aux indices économiques forts de la Russie et aux prix élevés du pétrole.

Du point de vue stratégique, l'Abkhazie a une plus grande importance pour la Russie que l'Ossétie du Sud, car elle est limitrophe du territoire de Krasnodar où les Jeux olympiques d'hiver de Sotchi auront lieu en 2014. La Russie veut assurer la sécurité de cette région avant les JO. En outre, le soutien apporté aux républiques séparatistes a une importance symbolique pour la Russie, en prouvant ses capacités à défendre ses points de vue et ses intérêts dans l'arène internationale. Par conséquent, il n'y a pratiquement pas de doutes que Moscou reconnaîtra l'indépendance de l'Abkhazie, ce qui élèvera le jugement que portent les Russes sur eux-mêmes et détériorera encore plus l'image internationale de la Russie. Toute cette histoire reviendra très cher au Kremlin, mais il semble prêt en payer le prix.

Cet article est tiré de la presse et n'a rien à voir avec la rédaction de RIA Novosti.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала