Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Les Russes plus hostiles à l'égard des États-Unis après la guerre en Ossétie du Sud (sondage)

S'abonner
Les Russes sont deux fois plus hostiles à l'égard des États-Unis après la guerre en Ossétie du Sud, selon un sondage dont les résultats ont été publiés mercredi par le Centre d'étude de l'opinion publique russe (VTsIOM).
MOSCOU, 10 septembre - RIA Novosti. Les Russes sont deux fois plus hostiles à l'égard des États-Unis après la guerre en Ossétie du Sud, selon un sondage dont les résultats ont été publiés mercredi par le Centre d'étude de l'opinion publique russe (VTsIOM).

La part des Russes hostiles à l'égard des États-Unis qu'ils jugent responsables de l'aggravation du conflit osséto-géorgien a atteint 65% contre 29% en juin dernier, selon le sondage. Toutefois les jeunes sont plus favorables - les États-Unis sont bien vus par 29% des sondés âgés entre 18 et 24 ans et par seulement 20% des 45-59 ans.

Le sondage a été réalisé du 6 au 7 septembre dernier auprès de 1.600 habitants de 140 localités de 42 régions, territoires et républiques de la Fédération de Russie. La marge d'erreur statistique ne dépasse par 3,4%.

La Russie a reconnu le 26 août l'indépendance des républiques autoproclamées d'Abkhazie et d'Ossétie du Sud au lendemain d'une offensive armée lancée par Tbilissi contre cette dernière le 8 août. L'armée géorgienne a pratiquement détruit Tskhinvali, la capitale sud-ossète, et a tué des centaines de civils. Fin août, le premier ministre russe Vladimir Poutine a estimé que certaines forces aux États-Unis auraient pu provoquer le conflit en Géorgie pour privilégier l'un des candidats à la présidentielle aux États-Unis.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала