La Russie préoccupée par la volonté des Etats-Unis de perturber l'équilibre mondial (député)

La Russie n'a pas peur des missiles américains mais ne cache pas sa préoccupation face au fait que la stabilité stratégique dans le monde puisse être perturbée par les Etats-Unis, a déclaré vendredi à la radio Echo de Moscou le député Andreï Kokochine, adjoint au président du groupe Russie unie à la Douma.
MOSCOU, 7 novembre - RIA Novosti. La Russie n'a pas peur des missiles américains mais ne cache pas sa préoccupation face au fait que la stabilité stratégique dans le monde puisse être perturbée par les Etats-Unis, a déclaré vendredi à la radio Echo de Moscou le député Andreï Kokochine, adjoint au président du groupe Russie unie à la Douma.

"Non, nous n'en avons pas peur (des missiles). Nous sommes préoccupés par une éventuelle déstabilisation stratégique. Nous constatons que les Américains sont mus par une irrésistible volonté de déprécier le système (russe) de dissuasion stratégique", a indiqué le député donnant son avis sur les projets américains de déploiement d'éléments de leur bouclier antimissile en Europe de l'Est.

Prétextant une menace balistique iranienne, les Etats-Unis envisagent de déployer un radar en République tchèque et dix missiles intercepteurs en Pologne. Moscou craint que cette mesure nuise à sa sécurité.

Selon le député russe, "il faut arrêter à temps celui qui croit tenir Dieu par la barbe pour faire ce que bon lui semble".

"Nous constatons que les mesures prises par les Etats-Unis ces dernières années mettent en cause le système d'équilibre technique et militaire et de stabilité qui avait été édifié pendant des dizaines d'années à coups de crises les plus cruelles, face à une menace de guerre", a poursuivi le député.

Selon lui, "lorsque les potentiels gigantesques des deux Etats sont pointés l'un contre l'autre, il y a toujours un risque dû à des hasards de toutes sortes, bien que les meilleurs esprits de part et d'autre fassent tout pour les prévenir".

Le président russe Dmitri Medvedev, présentant son message annuel à l'Assemblée fédérale (parlement) mercredi, a révélé que Moscou prévoyait d'installer des missiles de théâtre dans la région de Kaliningrad pour neutraliser cette menace, expliquant qu'il s'agissait d'une mesure forcée. D'autre part, la Russie a promis de neutraliser les éléments de l'ABM par des moyens de lutte électronique.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала