Nucléaire iranien: Israël n'écarte aucune option pour régler le problème (ministre de la Défense)

L'attitude d'Israël envers le problème nucléaire iranien reste invariable, et l'Etat hébreu n'écarte aucune option pour le régler, a déclaré vendredi le ministre israélien de la Défense, Ehud Barak, lors d'un entretien à Jérusalem avec la secrétaire d'Etat américaine Condoleezza Rice.
TEL-AVIV, 7 novembre - RIA Novosti. L'attitude d'Israël envers le problème nucléaire iranien reste invariable, et l'Etat hébreu n'écarte aucune option pour le régler, a déclaré vendredi le ministre israélien de la Défense, Ehud Barak, lors d'un entretien à Jérusalem avec la secrétaire d'Etat américaine Condoleezza Rice.

"Nous sommes convaincus que l'Iran continue d'agir pour obtenir l'arme nucléaire et continue à tromper le monde en menant des négociations sur le contrôle de cet armement", a indiqué M.Barak, cité sur le site Internet du journal israélien Haaretz.

Jeudi, la chef du parti Kadima (centre) et ministre israélienne des Affaires étrangères, Tzipi Livni, a mis en garde le nouveau président élu des Etats-Unis, Barack Obama, contre toute tentative de s'engager dans un dialogue direct avec l'Iran, car un dialogue à ce stade pourrait être interprété comme une marque de faiblesse.

Israël considère l'Iran comme la menace la plus dangereuse à son encontre, en raison de l'accélération du programme nucléaire de Téhéran et des déclarations répétées de ses dirigeants, en particulier le président Mahmoud Ahmadinejad, prédisant la fin de l'Etat juif.

Les Occidentaux et Israël soupçonnent l'Iran de chercher à se doter de l'arme atomique, ce que Téhéran dément.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала