Piraterie: la marine de guerre russe protège un cargo néerlandais

L'escorteur russe Neoustrachimy, en mission au large de la Somalie, protégera le cargo d'une société néerlandaise de Groningue transportant des éoliennes, rapporte lundi le journal néerlandais Dagblad van het Noorden.
LA HAYE, 1er décembre - RIA Novosti. L'escorteur russe Neoustrachimy, en mission au large de la Somalie, protégera le cargo d'une société néerlandaise de Groningue transportant des éoliennes, rapporte lundi le journal néerlandais Dagblad van het Noorden.

"Heureusement, la Marine russe a consenti à escorter notre navire. Qui plus est, ces prestations sont gratuites. Nos autorités font preuve d'inertie et nous n'avons pas le droit d'avoir d'armes à bord", a indiqué le propriétaire de la société qui a requis l'anonymat de peur de représailles.

"C'est de la criminalité organisée. Les pirates n'ont peur de rien et nous devrons traverser les eaux infestées par les pirates", a-t-il indiqué.

Le propriétaire s'est adressé aux autorités russes, après avoir vainement sollicité la protection de la Marine de guerre néerlandaise, dont un navire, la frégate De Ruyter, se trouve près de la Corne de l'Afrique, pour protéger les cargos acheminant de l'aide humanitaire de l'ONU du Kenya à la Somalie. "Je demande à notre Marine d'escorter un cargo de notre société depuis une semaine, mais ils ne nous accordent pas d'assistance", a indiqué le patron.

Une dizaine de cargos néerlandais par semaine circulent entre l'Europe occidentale et l'Asie. Beaucoup de navires empruntent une route plus longue passant par le Cap de Bonne Espérance pour éviter la Somalie. "Malheureusement, notre compagnie est trop petite et ne peut pas se le permettre. Notre client ne veut pas non plus payer les frais supplémentaires", a expliqué le propriétaire.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала