Ossétie-Abkhazie: Tbilissi cherche l'épreuve de force (FSB)

Tbilissi n'a pas renoncé au recours à la force pour que l'Ossétie du Sud et l'Abkhazie reviennent dans le giron de la Géorgie, a déclaré lundi le représentant du Service fédéral de sécurité (FSB) Vladimir Nossov.
MOSCOU, 1er décembre - RIA Novosti. Tbilissi n'a pas renoncé au recours à la force pour que l'Ossétie du Sud et l'Abkhazie reviennent dans le giron de la Géorgie, a déclaré lundi le représentant du Service fédéral de sécurité (FSB) Vladimir Nossov.

"Leurs premières démarches consistent à déstabiliser la situation dans les deux républiques indépendantes, en intensifiant les activités de renseignement et de sabotage contre le contingent militaire russe avec la participation des extrémistes tchétchènes ", a-t-il précisé.

En outre, les forces spéciales géorgiennes forcent les citoyens russes, dont la plupart d'origine géorgienne, à participer à des tournages vidéo compromettants contre la Russie avant de les communiquer aux médias occidentaux ou à la Cour Pénale Internationale (CPI) pour accélérer le processus de l'adhésion de la Géorgie à l'OTAN. Tbilissi a également arrêté des citoyens russes qui visitant leurs familles en Géorgie, selon le FSB.

De plus, prêts à éclater à tout moment depuis six mois, une quinzaine d'engins explosifs se trouvent toujours sur le territoire où les troupes de renseignement géorgiennes avaient été déployées en août dernier", a noté M. Nossov.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала