Conseil de sécurité: pas touche au droit de veto (Tchourkine)

MOSCOU, 23 décembre - RIA Novosti. Dans le cadre de la future réforme du Conseil de sécurité de l'Organisation des Nations Unies, la Russie n'admettra pas de limitation de son droit de veto, a déclaré mardi lors d'un duplex Moscou-New York, organisé par RIA Novosti, le délégué permanent russe auprès de l'ONU Vitali Tchourkine.

"Nous ne permettrons aucune atteinte à notre droit de veto", a indiqué le diplomate.

Il existe, selon M.Tchourkine, plusieurs approches pour modifier les modalités d'usage du droit de veto. Il y a, par exemple, "les idées les plus radicales prévoyant l'abolition du droit de veto", il y a aussi "d'autres idées plus souples consistant à limiter le droit de veto à l'adoption de résolutions sur le chapitre 7 de la Charte de l'ONU ou encore une proposition exigeant qu'après avoir usé du droit de veto, le membre permanent du Conseil de sécurité "expose ses raisons devant l'Assemblée Générale de l'ONU".

Comme l'a souligné le délégué permanent russe, si au cours des débats, des variantes surgissent qui ne conviendraient pas à la Russie, elle pourra toujours bloquer leur adoption.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала