La coopération énergétique est un facteur important du partenariat stratégique entre la Russie et la Biélorussie

La coopération énergétique est un facteur important du partenariat stratégique entre la Russie et la Biélorussie. Les entretiens lundi dernier à Moscou des présidents des deux pays voisins l’ont confirmé une fois de plus.
Dmitri Medvedev et d’Alexandre Loukachenko ont conclu à l’issue de leurs pourparlers une entente sur les principes de livraisons du gaz russe en Biélorussie et sur son prix pour l’année prochaine. Les parties n’ont pas divulgué les principes, mais le prix du gaz, selon une source du Kremlin, est équitable et amplement admissible pour Moscou et Minsk.
Les présidents des deux pays ont discuté des résultats et des perspectives de la coopération bilatérale dans d’autres domaines aussi. Les parties ont manifesté une approche optimiste et pragmatique. Dmitri Medvedev est convaincu que, même si l’année 2008 ne peut être qualifiée comme facile pour les relations russo-biélorusses, dans les deux pays on pourra fêter avec bonne humeur l’arrivée du Nouvel An.
D’ordinaire on dresse le bilan à la fin de l’année et l’on se réunit entre amis pour fêter le Nouvel An. Certes, cette année a été très étoffée et complexe. Dans le même temps, le dynamisme de la coopération russo-biélorusse s’est avéré favorable, le chiffre d’affaires s’est fermement accru. Malgré la crise du système financier mondial, nous poursuivons la collaboration, cherchons comment résorber ces problèmes. Voilà pourquoi, à mon avis, nous pourrons fêter avec bonne humeur le Nouvel an.
Le Kremlin considère invariablement la Biélorussie comme un partenaire crucial et stratégique et, selon Medvedev, la constatation est exhaustive. Cette approche de base motive Moscou pour régler tous les problèmes qui se posent inévitablement entre les pays aussi rapprochés qu’ils soient. Le président biélorusse s’est exprimé d’une manière analogue sur le partenariat.
Je tiens à souligner une fois de plus que la Russie s’est toujours prononcée pour que les choses aillent bien pour la Biélorussie et que nos rapports se développent. Nous y sommes prêts. La Russie est non seulement notre partenaire stratégique, mais elle est notre Russie, notre pays frère, qu’on le veuille ou non. Notre position à son égard sera invariable parce que c’est la volonté du peuple biélorusse, a souligné Alexandre Loukachenko.
Les entretiens russo-biélorusses à Moscou ont confirmé une fois de plus que la volonté politique permet aux partenaires stratégiques de trouver des solutions mutuellement acceptables même sur les problèmes les plus complexes. Y compris les problèmes concernant les conditions de livraisons des fluides russes en Biélorussie et les garanties de leur transit ininterrompu vers l’Europe. La solidarité entre les deux pays est particulièrement nécessaire face à la crise gazière entre la Russie et l’Ukraine parce que cette dernière ne veut pas payer pour le gaz russe.


Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала