Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Le Pakistan concentre des troupes à la frontière indienne (médias)

S'abonner
Le Pakistan transfère vers la frontière indienne des renforts militaires, a annoncé vendredi en référence à des sources internes aux structures de force pakistanaises l'agence Press Trust of India.
MOSCOU, 26 décembre - RIA Novosti. Le Pakistan transfère vers la frontière indienne des renforts militaires, a annoncé vendredi en référence à des sources internes aux structures de force pakistanaises l'agence Press Trust of India.

Ces unités se concentrent jeudi sur la Ligne de démarcation dans le Cachemire, selon ces sources.

Le commandement militaire pakistanais a entrepris ces actions après avoir été informé par les services de renseignement d'une prétendue concentration de forces armées indiennes dans l'Etat limitrophe de Jammu-et-Cachemire.

Le commandement pakistanais avait annulé toutes les permissions, affirment des médias.

Les rapports indo-pakistanais se sont aggravés après l'attaque terroriste lancée le 26 novembre dernier contre la capitale économique de l'Inde Mumbai (Bombay) qui a fait 179 morts. D'après l'enquête indienne, cette attaque a été préparée par le groupement Lashkar-e-Taïba, déployé au Pakistan. Les dix commandos sont arrivés à Mumbai par mer, venant de Karachi. Le seul survivant arrêté a fait des dépositions. En décembre, New-Delhi a remis aux Pakistanais une liste comportant les noms de 40 personnes soupçonnées de terrorisme, exigeant de mettre un terme aux activités des groupes terroristes opérant depuis le territoire pakistanais. Islamabad a refusé de les extrader, promettant en revanche de mener sa propre enquête.

A la mi-décembre, le chef de la diplomatie indienne, Pranab Mukerjee, a annoncé que New Delhi n'écartait pas l'éventualité d'une opération contre les terroristes au Pakistan si Islamabad ne mettait pas un terme aux activités terroristes sur son sol.

Antérieurement, le ministre indien de la Défense, A.K.Antony, avait expliqué que l'Inde ne planifiait "aucune opération militaire".

D'après les services secrets indiens, les principaux centres d'entraînement de commandos terroristes se livrant aux activités anti-indiennes sont implantés dans la partie pakistanaise du Jammu-et-Cachemire.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала