Alexei Koudrine : les rapports entre la Russie et la Grande-Bretagne accèdent à une nouvelle étape

La Russie et la Grande-Bretagne accèdent après un certain refroidissement à une période d’amélioration des rapports. La visite du vice-pr et ministre russe des finances Alexei Koudrine à Londres le confirme.
La Russie et la Grande-Bretagne accèdent après un certain refroidissement à une période d’amélioration des rapports. La visite du vice-président et ministre russe des finances Alexei Koudrine à Londres le confirme. L’envoyée spéciale de l’agence RIA Novosti Natalia Byrkina rapporte de Londres spécialement pour la Voix de la Russie :
Alexei Koudrine a eu pendant sa visite plusieurs entretiens officiels, a pris la parole au forum financier à City, s’est entretenu pendant près de trois heures avec les hommes d’affaires et les journalistes dans une ambiance formelle et informelle. Alexei Koudrine a constaté à l’issue des pourparlers que la Russie et la Grande-Bretagne accédaient à une nouvelle étape des relations bilatérales et réaliseraient une percée en 2009.
Alexei Kourdine et le ministre britannique du business et de l’entreprise Peter Mandelson se sont entendus de convoquer une séance de la Commission intergouvernementale bipartite pour le commerce et les investissements. Les résultats de la séance reflèteront sans doute l’effet de la crise financière mondiale sur l’économie des deux pays.
Les hommes d’affaires et les journalistes britanniques s’intéressent comment la Russie lutte contre les conséquences de la crise globale. Alexei Koudrine a répondu que Moscou contrôlait la situation. La Russie se classe toujours la troisième au monde d’après les réserves de change. La dette russe est parmi les plus basses dans les pays évolués. Le déficit budgétaire russe sera inférieur au déficit britannique et sera comblé presque entièrement grâce au Fonds de réserve. La Russie n’entend pas emprunter l’argent à l’étranger et espère résister à la crise financière et économique, a souligné Alexei Koudrine à une conférence de presse à Londres.
Le ministre britannique des finances Alister Darling a soutenu en s’entretenant avec Alexei Koudrine l’adhésion au plus vite de la Russie au Forum international de stabilité financière ayant promis d’appliquer toutes les mesures qui s’imposent. Cet organisme élabore les recettes anticrise tant pour les institutions financières internationales que pour l’économie de divers pays.
Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала