LA RUSSIE ET LA BULGARIE ETUDIERONT AUJOURD’HUI LES QUESTIONS DE SECURITE ENERGETIQUE EUROPEENNE

Les présidents de Russie et de Bulgarie, Dmitri Medvedev et Gueorgui Pyrvanov étudieront aujourd’hui les questions de sécurité énergétique européenne. Le président bulgare Gueorgui Pyrvanov est arrivé à Moscou en visite officielle.
Les présidents de Russie et de Bulgarie, Dmitri Medvedev et Gueorgui Pyrvanov étudieront aujourd’hui les questions de sécurité énergétique européenne.
Le président bulgare Gueorgui Pyrvanov est arrivé à Moscou en visite officielle. Au cours des négociations, les parties entendent discuter la réalisation pratique des projets stratégiques communs dans le domaine de l'énergie, dont la construction de la centrale nucléaire de Belene, de l'oléoduc Burgas — Alexandroupolis et du gazoduc South Stream. La Bulgarie compte sur ces projets pour retrouver sa position d’un leader dans le secteur énergétique de la région.
Pour la Bulgarie, c’est particulièrement important. Le pays ne dispose pas de ressources énergétiques, donc, il souffre en cas de tout problème de livraisons. La récente crise russo-ukrainienne du début janvier 2009 lorsque l’Ukraine avait coupé le transit gazier, l’a montré de façon flagrante. Les Bulgares ont dû limiter la consommation du gaz. La partie bulgare a prévenu Moscou qu’elle se croyait en droit de demander des compensations pour ses pertes subies, 250 millions d’euros. C’est la partie ukrainienne qui en porte la responsabilité car la violation de l’accord sur le transit gazier a été initiée par elle.
A présent, il importe de ne pas permettre que des problèmes semblables arrivent à nouveau. Le chef de l’état bulgare a nettement défini cette position. Pendant la présentation de son livre « La Bulgarie dans un monde global » à Moscou, il a souligné qu’il fallait éviter de passer par des intermédiaires dans la livraison du gaz. Constantin Simonov, président du fonds de la sécurité énergétique nationale, trouve que cette position est actuelle.
Des rapports directs avec la Russie dans le commerce gazier est une bonne idée. Moins d’intermédiaires on aura, mieux c’est. En principes, les transitaires ne sont pas obligatoires pour les livraisons du gaz.
La construction du gazoduc South Stream avec la participation bulgare permettra de résoudre le problème des livraisons ininterrompues du gaz. Le gazoduc passera par le fond de la mer Noire depuis la côte russe jusqu’à la côte bulgare. Sa capacité de transit atteindra 31 milliard de mètres cube par an. Il est prévu de lancer les livraisons via ce gazoduc en 2013. Lors des négociations à Moscou, plusieurs documents importants concernant la coopération économique seront signés.
Les présidents de Russie et de Bulgarie assisteront à la cérémonie d'ouverture de l'Année de la Bulgarie en Russie. Ce sera une sorte de suite pour l’année de Russie en Bulgarie. Le président Pyrvanov estime que ces événements permettront de rattraper du temps perdu dans la communication entre les deux pays.


Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала