LES FORCES SOVIETIQUES EMPECHAIENT L’ACTIVITE DES DEALERS DE DROGUE ET DES TERRORISTES EN AFGHANISTAN

Le 15 février, on fêtera en Russie le 20e anniversaire du retrait des forces soviétiques de l’Afghanistan.
Le 15 février, on fêtera en Russie le 20e anniversaire du retrait des forces soviétiques de l’Afghanistan. Ce jour-là, en 1989, la dernière colonne d’un contingent limité des forces armées soviétiques avait franchi le pont au-dessus du fleuve Amu-Darja séparant l’URSS et l’Afghanistan. Ainsi, une guerre non déclarée qui avait duré 10 ans, était finie. Que signifiaient ces événements pour notre pays ? Quelles conclusions peut-on en tirer ? Le chef de l’union des vétérans de la guerre en Afghanistan Franz Klinkevitch raconte dans une interview à la Voix de la Russie des réflexions sur les raisons de la décision sur le retrait des forces soviétiques.
Pour répondre à cette question, il faut d’abord expliquer pourquoi nous avons commencé l’opération en Afghanistan, dit Franz Klinkvitch. Peu de gens savent que tout a commencé lorsque la révolution d’avril en Afghanistan avait commencé. Le roi était destitué, et le parti populaire et démocratique de l’Afghanistan est arrivé au pouvoir. Il avait proclamé un objectif : la construction d’une société socialiste. On le dit rarement, mais pour les autorités soviétiques, ces événements étaient inattendus. Pourtant, l’URSS s’est mise activement à établir les relations avec le voisin. Cette position était correcte, car la sécurité des frontières de l’état était assurée de cette façon. L’URSS a introduit ses forces armées en Afghanistan seulement en 1979. Les autorités afghanes avaient adressé cette demande 13 fois. Nous avons consenti pour la 14e fois seulement. On nous assurait que les Russes ne participeraient pas aux combats, que leur tâche n’était que d’assurer la stabilité dans la région. Je suis un militaire, et je serai direct : les forces armées sont entrées en Afghanistan puisque le gouvernement l’avait ordonné. Le déploiement des forces soviétiques en Afghanistan pendant une période aussi longue s’est révélé inefficace du point de vue politique, militaire et économique. En plus, 15 mille morts en Afghanistan plus d’autres, morts après, sur le territoire soviétique, à la suite des blessures, tout cela provoquait dans le pays une large résonnance et une inquiétude.
Lorsqu’on parle maintenant des suites de cette guerre, peu nombreux sont ceux qui se rappellent que les forces soviétiques empêchaient l’activité des dealers de drogue et des terroristes en Afghanistan. Nous avons paré à cette menace pendant longtemps, dit Franz Klinkevitch. Après le retrait des forces soviétiques de l’Afghanistan, la base terroriste dans ce pays a joué contre les Américains le 11 septembre 2001. En 2001, sous le prétexte de lutte contre le terrorisme, les forces de l’OTAN et des Etats-Unis sont entrées dans le pays. Selon Franz Klinkevitch, pour eux, l’Afghanistan, c’est une place d’armes stratégique :
Je viens de visiter l’Afghanistan. Pendant toute une semaine, je n’ai vu aucun soldat ou poste de l’OTAN. Je n’ai vu que quelques avions otaniens qui atterrissaient sur un aérodrome à Bagram où notre régiment avait été déployé à l’époque. J’ai vu des Hummers et des Fords que les Américains ont offert aux autorités locales. En même temps, des centaines de tonnes d’héroïne pure arrivent de l’Afghanistan dans les pays du monde, via les républiques de l’Asie Centrale, la Russie. Cela m’inquiète beaucoup. Les forces coalisées ne combattent pas ce mal. Dans le pays, quelque 2 mille usines produisent de l’héroïne.
Les discussions sur la guerre d en Afghanistan, le rôle des forces soviétiques continuent. Le temps met les choses à leur place. En Afghanistan, on commence à voir d’un œil neuf les événements du passé. Les habitants du pays, même les anciens combattants, reconnaissent que les Russes n’avaient pas fait que se battre. Ils ont construit des usines, des routes, des immeubles, des écoles. C’est cette politique dont le pays torturé par une longue guerre a besoin.
Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала