Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Biélorussie: Minsk compte recevoir en février la seconde tranche du crédit russe (Sidorski)

S'abonner
SAINT-PETERSBOURG, 27 février - RIA Novosti. Le document sur l'octroi par Moscou à la Biélorussie de la seconde tranche du crédit à hauteur de 1 milliard de dollars pourrait être signé prochainement à Moscou, a déclaré vendredi devant les journalistes le premier ministre biélorusse Serguéi Sidorski.

Cette partie du crédit de 2 milliards de dollars promis par la Russie est destiné à soutenir le cours du rouble biélorusse.

"Nos experts se trouvent actuellement à Moscou afin de signer aujourd'hui ou demain ce document", a précisé M.Sidorski.

D'après lui, les deux Etats s'étaient antérieurement entendus pour que ces ressources soient octroyées dès le mois de février, mais le ministère russe des Finances avait demandé à ses partenaires d'accepter que le crédit soit séparé en deux tranches égales de 500 millions de dollars chacune: la première versée fin février et la seconde début mars", a indiqué Serguéi Sidorski.

Auparavant, la partie russe avait accepté de débloqué à l'intention de Minsk un crédit de 2 milliards de dollars. La première partie de cette somme a été mise en novembre à la disposition des autorités biélorusses.

Par ailleurs, la Biélorussie a également sollicité auprès de Moscou un crédit de 100 millions de roubles en échange du passage au rouble russe dans les échanges commerciaux réciproques. Aucune décision sur ce sujet n'a encore été adoptée.

"Dans le contexte de la crise financière mondiale, nous pourrions, sur la plate-forme Russie-Biélorussie, travailler efficacement en utilisant le rouble russe. Essentiellement dans le domaine des versements effectués par la Biélorussie pour certaines catégories de marchandises, il n'est absolument pas indispensable de travailler par le biais du système bancaire américain. En février-mars, nous devrions pouvoir lancer les échanges russo-biélorusses dans le contexte de la crise mondiale. En février-mars nous pourrions lancer 100 milliards de roubles russes dans les échanges entre nos deux pays", a conclu le premier ministre biélorusse.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала