Crise: Kiev compte sur l'aide de Paris (Timochenko)

Intervenant mercredi lors d'un point de presse à Paris, la première ministre ukrainienne Ioulia Timochenko a espéré que la France aiderait l'Ukraine à surmonter les conséquences de la crise financière et économique, rapporte l'agence UNIAN.
KIEV, 4 mars - RIA Novosti. Intervenant mercredi lors d'un point de presse à Paris, la première ministre ukrainienne Ioulia Timochenko a espéré que la France aiderait l'Ukraine à surmonter les conséquences de la crise financière et économique, rapporte l'agence UNIAN.

Mme Timochenko se trouve actuellement en visite d'un seul jour en France. Elle a fait savoir que son entretien d'une demi-heure avec le président français Nicolas Sarkozy avait porté sur l'élargissement du partenariat franco-ukrainien et le soutien à l'Ukraine en temps de crise, notamment en matière de financement de son déficit budgétaire.

Les médias ukrainiens indiquent que Kiev contacte à présent les représentants de plusieurs pays pour obtenir un crédit destiné à lutter contre la crise dans le pays.

En novembre, le Fonds monétaire international (FMI) avait décidé d'octroyer à Kiev un crédit de stabilisation de 16,43 milliards de dollars et l'Ukraine avait reçu peu après la première tranche du crédit, à hauteur de 4,5 milliards de dollars. Le FMI avait toutefois suspendu l'octroi de la deuxième tranche de près de 2 milliards suite au refus du gouvernement ukrainien de réduire le déficit budgétaire pour 2009, estimé à 3%.

Le président ukrainien Victor Iouchtchenko juge nécessaire d'apporter des amendements appropriés au budget.

Mardi dernier, l'Ukraine a envoyé une lettre d'intention pour la coopération avec le Fonds monétaire international, exposant la position concertée des dirigeants ukrainiens. Le président Iouchtchenko estime que la signature et l'envoi de la lettre permet à Kiev de compter sur l'octroi de la deuxième tranche du crédit de stabilisation de 16,43 milliards de dollars décidé par le FMI en novembre 2008 et sur une coopération avec d'autres institutions financières internationales.

Par ailleurs, Kiev, gravement atteint par la crise mondiale, a sollicité une aide financière auprès de Moscou. Le ministère ukrainien des Finances a préparé des propositions pour amorcer des négociations avec la Russie pour obtenir un crédit de 5 milliards de dollars.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала