Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Gaz: le projet Nabucco, nouveau problème pour l'Europe (Kossatchev)

S'abonner
Le projet de construction du gazoduc Nabucco ne résout pas le problème de sécurité énergétique de l'Europe, mais constitue un problème supplémentaire, a estimé mercredi le président du Comité pour les Affaires internationales de la Douma (chambre basse du parlement russe) Konstantin Kossatchev.
MOSCOU, 18 mars - RIA Novosti. Le projet de construction du gazoduc Nabucco ne résout pas le problème de sécurité énergétique de l'Europe, mais constitue un problème supplémentaire, a estimé mercredi le président du Comité pour les Affaires internationales de la Douma (chambre basse du parlement russe) Konstantin Kossatchev.

"Même en cas de réalisation, ce projet ne résoudra pas les problèmes de sécurité énergétique de l'Europe, mais sera pour elle une charge supplémentaire", a dit le député, commentant devant les journalistes la décision de l'Union européenne (UE).

Selon M.Kossatchev, "il n'y a là aucune surprise".

"Dès le début, on se rendait bien compte que ledit projet était trop difficile à réaliser pour l'UE, qu'il manquait de base économique normale et qu'il ne serait tout simplement pas rentable", a conclu le parlementaire.

Le projet Nabucco est le prolongement du gazoduc Bakou-Tbilissi-Erzurum. Il doit permettre de transporter 20 à 30 milliards de mètres cubes de gaz naturel caspien tous les ans à partir de 2014.

Les négociations sur Nabucco, qui butent sur les risques d'insuffisance des réserves dans les pays producteurs, se sont intensifiées début 2009 sur fond de conflit russo-ukrainien. Les pays participant au projet doivent se réunir en mai prochain à Prague en sommet sous l'égide de la présidence tchèque de l'UE.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала