Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Ukraine: les USA préparent l'opération "Successeur" (député à la Rada)

S'abonner
Les Etats-Unis entendent renforcer leur influence en Ukraine en remplaçant leurs anciens "agents", a déclaré mardi Valeri Konovaliouk, député à la Rada suprême (parlement ukrainien) pour le Parti des régions (opposition), dans le cadre d'un duplex Moscou-Kiev organisé par RIA Novosti.
KIEV, 7 avril - RIA Novosti. Les Etats-Unis entendent renforcer leur influence en Ukraine en remplaçant leurs anciens "agents", a déclaré mardi Valeri Konovaliouk, député à la Rada suprême (parlement ukrainien) pour le Parti des régions (opposition), dans le cadre d'un duplex Moscou-Kiev organisé par RIA Novosti.

Ce disant, le parlementaire s'est référé au document, préparé fin janvier dernier pour le département d'Etat par l'ancien ambassadeur américain en Ukraine Steven Pifer.

"Ce document propose à l'administration de Barack Obama une nouvelle stratégie pour l'Ukraine. Les auteurs du document formulent de sérieuses critiques à l'endroit du président Iouchtchenko, estimant qu'il n'a pas justifié les espoirs fondés sur lui et insistent pour trouver un successeur à ce dernier et à l'élite politique", a indiqué M.Konovaliouk.

"L'un des objectifs consiste à garantir l'influence absolue des Etats-Unis sur le territoire de l'Ukraine, stipule le document rédigé pour le département d'Etat américain. Ainsi, nous ne sommes pour eux (les Américains) qu'un "territoire". Aussi estiment-ils nécessaire d'amener au pouvoir en Ukraine de nouvelles forces politiques proaméricaines qui soient plus gérables", a dit le député.

Et de conclure que la mise en application de cette stratégie américaine n'apportera rien de bon à l'Ukraine, car au lieu d'essayer de surmonter les conséquences de la crise, "toutes les forces sont focalisées, par le biais de l'élection présidentielle, sur la mise en oeuvre de la stratégie "Successeur".

"C'est pourquoi trop de choses dépendent de cette élection présidentielle. Réussirons-nous à surmonter toutes nos difficultés ou le pays s'enlisera-t-il définitivement dans un bourbier de contradictions et de conflits?", a résumé M.Konovaliouk.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала