Russie: la Chinoise décédée dans un train souffrait d'une pneumopathie bilatérale (médecins)

MOSCOU, 17 avril - RIA Novosti. La jeune Chinoise qui est morte jeudi dans un train reliant Blagovechtchensk à Moscou souffrait d'une pneumopathie bilatérale, a annoncé vendredi le médecin hygiéniste en chef de Russie Guennadi Onichtchenko.

"J'affirme que la ressortissante chinoise n'était pas atteinte de maladies infectieuses graves. Nous avons affaire à une pneumopathie bilatérale", a indiqué M.Onichtchenko devant les journalistes.

La Chinoise de 23 ans originaire de Harbin, est montée en train le 12 avril dernier à Tchita (sud-est de la Sibérie). Après sa mort, 53 passagers du train, tous ressortissants chinois, ont été hospitalisés d'urgence à Kirov (Russie centrale). Ils ont été admis à l'hôpital pour maladies infectieuses de Kirov "la cause de la mort de la jeune fille n'étant pas nettement établie", a annoncé jeudi le site de l'administration régionale.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала