Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Obama optimiste suite à sa rencontre avec le chef de la diplomatie russe

S'abonner
Le président américain Barack Obama s'est dit très satisfait de sa rencontre à la Maison Blanche avec le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov, qu'il considère, ainsi que sa prochaine visite à Moscou, comme une possibilité de "redémarrer" les relations bilatérales.
WASHINGTON, 8 mai - RIA Novosti. Le président américain Barack Obama s'est dit très satisfait de sa rencontre à la Maison Blanche avec le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov, qu'il considère, ainsi que sa prochaine visite à Moscou, comme une possibilité de "redémarrer" les relations bilatérales.

"J'ai eu une formidable discussion avec M. Lavrov et la secrétaire d'Etat Hillary Clinton", a-t-il déclaré après la rencontre dans le bureau Ovale, rappelant que les négociations étaient destinées à préparer sa visite à Moscou en juillet prochain.

"C'est une opportunité fantastique de redémarrer les relations entre les Etats-Unis et la Russie sur un vaste éventail de questions", a-t-il poursuivi.

Le président américain a en outre annoncé avoir examiné avec M. Lavrov une série de problèmes présentant un intérêt commun, notamment la situation en Afghanistan, la crise financière et le problème nucléaire iranien.

"Le président Medvedev a un fantastique représentant", a déclaré le sourire aux lèvres M. Obama, qualifiant la rencontre de productive.

"Je vous répète à nouveau que le président Dmitri Medvedev est très impatient de vous rencontrer à Moscou en juillet", a quant à lui fait savoir M. Lavrov.

Le chef de la diplomatie russe a fait savoir que les relations bilatérales devraient être basées sur le respect mutuel, malgré les divergences qui persistent entre les deux pays.

Les relations entre la Russie et l'Occident traversent une nouvelle période de tension, notamment en raison de l'organisation d'exercices de l'OTAN en Géorgie, et suite à l'expulsion de deux diplomates russes travaillant auprès de l'Alliance, qui les accuse d'être impliqués dans une affaire d'espionnage.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала