Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

A TRAVERS LA CRISE, ON MONTE DANS L’ESPACE : PARIS ET MOSCOU EN SONT CAPABLES

S'abonner
Le cosmos, la construction aéronautique et routière – ce ne sont que quelques domaines de coopération entre la France et la Russie. Le vice-premier ministre russe Sergei Sobianine et la ministre français de l’économie Christine Lagarde ont discuté aujourd’hui ces questions.
Le cosmos, la construction aéronautique et routière – ce ne sont que quelques domaines de coopération entre la France et la Russie. Le vice-premier ministre russe Sergei Sobianine et la ministre français de l’économie Christine Lagarde ont discuté aujourd’hui ces questions. Plusieurs accords ont été signés à Paris, et tous les projets en cours de réalisation seront menés à bien.
La crise globale n’est pas passée inaperçue pour la coopération entre les deux pays. Les échanges commerciaux franco-russes qui avaient atteint l’année passée 22 milliards de dollars, a diminué au début de cette année, a rappelé Sergei Sobianine . Il a participé à la réunion du Conseil Russo-français sur les questions économiques, financières, industrielles et commerciales.
Le travail du Conseil a commencé par la visite au salon aérospatial au Bourget. Un exemple de coopération fructueuse entre Moscou et paris, l’avion Soukhoï Superjet-100 y est présenté. Des compagnies françaises ont pris part à l’élaboration de ce projet. Sergei Sobianine et Christine Lagarde ont examiné le Superjet, ils sont montés dans la cabine des pilotes. Le vice-premier ministre russe a fait part de ses impressions devant les journalistes. Il a hautement apprécié l’avion.
Les pilotes qui ont testé l’appareil disent qu’il est facile à manier, très fiable, prévient tout problème. En plus, il est simple de le piloter lorsqu’on a l’expérience des autres avions. C’est important du point de vue de la sécurité des vols. Des instruments ultramodernes sont montés sur l’appareil, qui dépassent les derniers échantillons d’Airbus.
Christine Lagarde recommande à son tour aux compagnies aériennes russes de faire attention au nouvel avion. Le nombre de contrats passés au Bourget pour la livraison du Superjet est proche d’une centaine.
Malgré la crise, aucun projet conjoint de sera arrêté, a-t-on annoncé à l’issue des négociations qui se sont poursuivies sur le quai de Bercy. Cela concerne en premier lieu le lancement des vaisseaux spatiaux Soyouz du pas de tir Kourou en Guyane Française. La coopération spatiale ne s’arrête pas là. L’objectif suivant, ce sera Mars. Un accord entre Roscosmos et le centre national des recherches spatiales de France est déjà prêt. Dans le cadre du projet Fobos, il est prévu d’explorer la planète rouge et son satellite.
La coopération russo-française ne se fait pas seulement dans l’espace. La compagnie française Vinci participe à la construction de la nouvelle autoroute payante Moscou-Saint-Pétersbourg.
En tout, 12 groupes de travail fonctionnent dans le cadre du Conseil Russo-français sur l’espace, l’énergie, les technologies informatiques, les télécommunications, la télévision digitale. Fondé au cours de la décennie précédente, le Conseil se réunit régulièrement, en Russie et en France.
Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала