Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Washington a compris la stérilité de l'ingérence dans les affaires arabes (Medvedev)

S'abonner
Le président russe Dmitri Medvedev a estimé mardi dans la capitale égyptienne que le récent discours du président américain Barack Obama devant les étudiants au Caire montrait que M.Obama se rendait compte de la stérilité de l'ingérence extérieure dans les affaires du monde arabe.
MOSCOU, 23 juin - RIA Novosti. Le président russe Dmitri Medvedev a estimé mardi dans la capitale égyptienne que le récent discours du président américain Barack Obama devant les étudiants au Caire montrait que M.Obama se rendait compte de la stérilité de l'ingérence extérieure dans les affaires du monde arabe.

Intervenant au siège de la Ligue arabe, le chef de l'Etat russe a déclaré que Moscou comprenait bien l'aspiration des pays arabes à concilier dans leur développement les tendances les plus modernes et le respect des traditions nationales et religieuses.

"On a quoi apprendre auprès du monde arabe, et pour cette raison il est absolument inadmissible d'y jouer les mentors, de s'y livrer à la démocratisation ou, d'autant plus, de s'y ingérer de l'extérieur", a indiqué M.Medvedev.

"On le comprend de mieux en mieux dans le monde. Preuve à l'appui, c'est la récente intervention du président américain Barack Obama à l'Université du Caire", a poursuivi le président russe.

Ledit discours de M.Obama au Caire le 4 juin dernier est qualifié d'historique. Le président américain a dit lui-même qu'il fallait ouvrir une nouvelle page dans les relations entre les Etats-Unis et le monde islamique pour rompre le "cercle vicieux" de la méfiance et des divergences.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала