Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

L’ENERGIE, LES TRANSPORTS ET LES INVESTISSEMENTS SONT LES SPHERES CLES DE LA COOPERATION ENTRE LA RUSSIE ET LE VENEZUELA

S'abonner
Le président du gouvernement de Russie Vladimir Poutine a négocié avec le vice-pr vénézuélien Ramon Carrizalez tout l’ensemble des rapports bilatéraux, en mettant l’accent sur l’essor de la coopération dans l’énergie, les transports, les investissements.
Le président du gouvernement de Russie Vladimir Poutine a négocié avec le vice-président vénézuélien Ramon Carrizalez tout l’ensemble des rapports bilatéraux, en mettant l’accent sur l’essor de la coopération dans l’énergie, les transports, les investissements.
Ramon Carrizalez co-préside pour le Venezuela la commission bilatérale de haut niveau, fondée en 2001 pour déterminer et étudier les directions prometteuses de la coopération entre les deux pays. Des projets d’investissements dans la sphère énergétique constituent le pilier des rapports bilatéraux économiques. Les compagnies pétrolières et gazières les plus importantes de Russie et la Compagnie pétrolière nationale du Venezuela s’occupent de la prospection géologique et de la mise en valeur des gisements du pétrole et du gaz en territoire vénézuélien. Pour travailler ensemble sur le marché de cette république et d’autres d’Amérique latine les plus grosses compagnies russes ont formé un Consortium pétrolier national.
Dans l’interview à notre correspondant le président de l’Union des industriels du gaz et du pétrole de Russie Guennadi Chmal a hautement apprécié la coopération du géant russe Gazprom avec les partenaires vénézuéliens.
La sortie de Gazprom dans cette région intéresse aussi les Vénézuéliens, vu la riche expérience, accumulée par le gazier russe en matière de technologie, de forage des puits et d’extraction. L’engagement de Gazprom donnera un coup d’envoi à l’essor de l’industrie gazière de ce pays. A ce jour trois géants déterminent la situation sur le marché mondial du gaz – la Russie, l’Iran et Qatar. L’adhésion du Venezuela permettra de stabiliser le marché gazier et d’optimiser les futurs flux de gaz.
Le directeur adjoint de l’Institut des pays d’Amérique latine Vladimir Soudarev estime qu’une coopération plus étroite avec le Venezuela, comme avec d’autres petits pays de la région donnera la possibilité d’améliorer la structure des exportations russes vers l’Amérique latine :
L’aérospatial, les technologies de pointe, l’extraction du pétrole sur le plateau continental – autant de branches qu’on souhaiterait promouvoir, notamment, au Venezuela. Je dois souligner que l’accent aux pourparlers entre M. Poutine et M. Carrizalez est mis sur la réalisation des engagements économiques des parties.
En clôturant la rencontre, Vladimir Poutine a dit : « Nous transformons le bon niveau des rapports entre les dirigeants de nos pays en haut niveau d’interaction politique et de coopération économique ».


Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала