Russie-Bangladesh: un accord de coopération nucléaire signé en juillet (journal)

NEW DELHI, 11 juillet - RIA Novosti. Une délégation du Bengladesh, dont les autorités comptent construire une centrale nucléaire en recourant aux technologies russes, visitera en juillet des sites nucléaires en Russie et signera un accord de coopération, annonce samedi le journal Daily Star.

"Nous avons récemment reçu du gouvernement russe une invitation à visiter différents projets à la fin du mois de juillet", a déclaré une source haut placée du ministère bangladais de la Science et des Technologies de l'information.

La Russie et le Bangladesh ont signé à la mi-mai à Dacca, capitale bangladaise, un "mémorandum de compréhension" sur la coopération des deux pays dans le domaine du nucléaire civil.

La création d'une centrale nucléaire constitue l'élément clé du programme nucléaire bangladais.

Une délégation de Rosatom s'était rendue fin mars à Dacca pour présenter les possibilités du secteur nucléaire russe. Les fonctionnaires bangladais en ont été impressionnés: le vice-ministre de la Recherche, M.M.Neazuddin, a annoncé à RIA Novosti à l'issue de sa rencontre avec les représentants russes qu'un accord de coopération dans le domaine de l'énergie nucléaire serait mis au point dans les meilleurs délais.

Le Bangladesh qui éprouve une grave pénurie d'électricité envisage d'installer deux réacteurs sur le site de Ruppur, dans l'ouest du pays. Les deux pays entendent mener une étude de faisabilité dans le cadre de ce projet. Le gouvernement démocratique en place, formé en janvier, projette de lancer la centrale en 2017. Antérieurement, Dacca avait étudié les possibilités des industries nucléaires de la Chine, de la Corée du Sud et de la France.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала