Électricité: la Russie, le Tadjikistan, l'Afghanistan et le Pakistan discuteront de la jonction des réseaux

DOUCHANBE, 14 juillet - RIA Novosti. Le présidents afghan, pakistanais, russe et tadjik se retrouveront fin juillet à Douchanbe, au Tadjikistan, pour discuter de la jonction des réseaux de transport d'électricité des quatre pays, a annoncé mardi le chef du département de l'information du ministère tadjik des Affaires étrangères Davlat Nazriev.

La création d'une ligne de haute tension Asie Centrale-Asie du Sud (CASA-1000) et le développement du marché électroénergétique de l'Asie Centrale et du Sud sera au centre de la rencontre de Douchanbe.

Estimé à 680 millions de dollars, le projet CASA1000 a été approuvé par la Banque Mondiale (BM) début mai dernier. Il permettra d'exporter l'excédent d'électricité tadjique et kirghize vers l'Afghanistan et le nord-ouest du Pakistan en été. L'accord intergouvernemental sur l'élaboration du projet et le développement du marché de l'électricité de l'Asie Centrale et du Sud a été signé à Islamabad début août 2008.

Le président pakistanais Asif Ali Zardari se rendra au Tadjikistan pour une visite officielle et les présidents russe et afghan, Dmitri Medvedev et Khamid Karzaï, pour des visites de travail.

La visite de travail de M.Medvedev sera également l'occasion de mettre en exploitation la centrale hydraulique tadjike de Sangtouda-1 d'une puissance de 670 MW, à 160 km au sud de Douchanbe. Les sociétés publiques et privées russes détiennent 75% de Sangtouda-1, le plus important projet d'investissement russe dans l'espace de la Communauté des États Indépendants (CEI).

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала