Détroit de Kertch: la Russie compte poursuivre les négociations avec l'Ukraine

La Russie compte poursuivre les négociations avec l'Ukraine sur la délimitation du détroit de Kertch (reliant la mer d'Azov à la mer Noire), un nouveau volet des discussions est prévu pour novembre, a annoncé mercredi le ministère russe des Affaires étrangères.
"Une rencontre d'experts est programmée pour octobre et un nouveau volet des négociations se déroulera à Kiev en novembre", a rappelé le ministère commentant la déclaration faite mardi par le ministère ukrainien des Affaires étrangères selon laquelle Moscou refusait de négocier sur la délimitation de la frontière maritime dans le détroit de Kertch.
"Les 16 et 17 juin dernier, les délégations russe et ukrainienne ne sont parvenues à aucune entente (lors du 31e volet des négociations sur le détroit de Kertch à Moscou). Toutefois la partie russe estime que les négociations continuent et compte sur leur poursuite", est-il indiqué dans un communiqué du ministère russe.
En 2003, Kiev et Moscou ont signé un Traité de la frontière d'État et un accord de coopération dans l'exploitation commune de la mer d'Azov et du détroit de Kertch. Toutefois, la question de l'utilisation conjointe de ces surfaces maritimes n'est toujours pas réglée.
L'Ukraine souhaite tracer la frontière entre les deux pays sur la base de la limite administrative qui existait entre les républiques soviétiques de Russie et d'Ukraine, au sein de l'URSS. Moscou refuse de reconnaître le "tracé de la frontière d'État" établi unilatéralement par Kiev dans ces eaux en 1999. Moscou rappelle que, conformément à la législation soviétique, les eaux intérieures entre les républiques de l'URSS n'étaient pas délimitées et propose de s'en tenir aux normes internationales qui prévoient que la frontière suive le chenal navigable.



Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала