Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Caucase du Sud: l'arrivée de l'armée russe a sauvé les Sud-ossètes (parlementaire)

S'abonner
BRUXELLES, 7 août - RIA Novosti. L'armée russe a sauvé les Sud-ossètes attaqués par la Géorgie en août 2008, a déclaré vendredi à Bruxelles Mira Tskhovrebova, vice-présidente du parlement sud-ossète, inaugurant la conférence "Ossétie du Sud: cinq jours d'un mois d'août".

"L'arrivée de l'armée russe a été salutaire pour le peuple sud-ossète et nous lui en sommes infiniment reconnaissants", a indiqué Mme Tskhovrebova devant les experts russes et européen, les analystes politiques, les diplomates, ainsi que les représentants de l'Ossétie du Sud et de la diaspora ossète en Belgique et dans d'autres pays, présents à la conférence.

"C'était un cauchemar, une guerre horrible et perfide, on tuait les habitants civils de l'Ossétie du Sud et ceux qui essayaient de défendre l'indépendance de leur patrie", a indiqué la vice-présidente du parlement.

Organisée sur l'initiative de l'ONG "Sandidzan Renaissance", une association d'Ossètes vivant en Europe, la conférence a porté sur les raisons de la guerre d'août 2008. "La Géorgie a cherché à dégeler le conflit sud-ossète depuis l'arrivée au pouvoir de Mikhaïl Saakachvili, entre 2004 et 2008", a noté le conseiller du ministre sud-ossète des Affaires étrangères Bessa Biazarti.

Beaucoup de participants à la conférence ont estimé que la guerre lancée par la Géorgie contre l'Ossétie du Sud s'est déroulée sur deux champs - de bataille et informationnel. Dans le même temps, la diaspora ossète en Europe a beaucoup fait pour fournir des informations authentiques. "Les Ossètes qui vivent en Belgique ont été les premiers à manifester devant les sièges du parlement européen et de l'OTAN", a noté l'ambassadeur de Russie en Belgique Vadim Loukov.

Une vidéoconférence Moscou-Tskhinvali-Vladikavkaz-Bruxelles s'est tenue après la conférence européenne sur l'Ossétie du Sud. Samedi matin, des manifestations commémoratives seront organisées devant l'ambassade de Russie et le siège de la Commission européenne à Bruxelles.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала