Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Prisons secrètes de la CIA: perplexité de Moscou face à de nouvelles révélations

S'abonner
Le ministère russe des Affaires étrangères (MID) a retenu les informations récemment divulguées aux Etats-Unis, selon lesquelles les prisons secrètes de la CIA à l'étranger avaient existé jusqu'en 2009 et ce, malgré les assurances de l'ancien président Bush sur leur fermeture trois ans plus tôt.

MOSCOU, 17 août - RIA Novosti. Le ministère russe des Affaires étrangères (MID) a retenu les informations récemment divulguées aux Etats-Unis, selon lesquelles les prisons secrètes de la CIA à l'étranger avaient existé jusqu'en 2009 et ce, malgré les assurances de l'ancien président Bush sur leur fermeture trois ans plus tôt.

"Nous avons retenu ces informations, et les faits révélés nous surprennent et rendent même perplexes", a fait savoir lundi à RIA Novosti une source diplomatique.

Au cours de l'enquête sur le dossier de l'ancien numéro trois de la

centrale du renseignement américain (CIA) Kyle Dustin Foggo, condamné pour trois ans de prison ferme pour corruption, de nouveaux faits ont apparu sur tout un réseau de prisons secrètes à l'étranger géré par la CIA où étaient détenus des personnes soupçonnées de liens avec la nébuleuse Al-Qaïda. Selon le New York Times, au moins huit centres de détention de prisonniers, notamment au Proche-Orient, en Iran et en Afghanistan, avaient été créés avec la participation de M.Foggo.

"Nous espérons qu'il ne s'agit là que des récidives de la politique de l'ancienne administration américaine, et que dans les conditions actuelles, cela ne se reproduira plus", a indiqué l'interlocuteur de l'agence.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала