Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Entrée de l'Armée Rouge en Pologne en 1939: parler de génocide est absurde (expert)

S'abonner
MOSCOU, 16 septembre - RIA Novosti. Il est tout à fait illégitime et absurde de qualifier de "génocide" l'entrée des troupes soviétiques en Pologne en 1939, a estimé mercredi l'académicien Alexandre Tchoubarian, directeur de l'Institut d'histoire universelle (Russie).

"L'emploi du terme "génocide" dans ce cas est tout à fait absurde... Un génocide est l'extermination physique, intentionnelle, systématique et programmée d'un groupe ou d'une partie d'un groupe en raison de ses origines ethniques, religieuses ou sociales. Et cela n'a rien à voir avec ce qui s'est produit le 17 septembre 1939", a déclaré l'expert dans une interview à RIA Novosti.

La Diète (chambre basse) polonaise se propose d'adopter à sa prochaine réunion une résolution spéciale condamnant l'intervention des troupes soviétiques en Pologne le 17 septembre 1939, a annoncé mardi dernier le président de la Diète Bronislaw Komorowski à l'issue de consultations avec les dirigeants de toutes les fractions parlementaires.

Le Pacte Molotov-Ribbentrop a servi de fondement pour l'invasion de l'Armée Rouge", lit-on dans le projet.

C'est ainsi qu'a été effectué le 4e partage de la Pologne, indique le document rédigé par M.Komorowski, élu président la Diète polonaise de la Plateforme civique (PO), parti de l'actuel premier ministre Donald Tusk.

La résolution contiendra le terme "génocide". Son texte concerté sera adopté par acclamation, sans vote ni débats.

"Je comprends les sentiments des Polonais qui s'en souviennent aujourd'hui, mais cela n'a aucun rapport avec le génocide", a conclu l'académicien.

Le Pacte germano-soviétique (ou Pacte Molotov-Ribbentrop) est le nom communément donné au Traité de non-agression entre l'Allemagne et l'Union des républiques socialistes soviétiques (URSS), signé le 23 août 1939 par les ministres soviétique et allemand des Affaires étrangères Viatcheslav Molotov et Joachim von Ribbentrop. Outre un accord de non-agression, ce pacte définissait aussi la répartition des sphères d'influences de l'Allemagne et de l'URSS dans les pays les séparant.

Les troupes soviétiques sont entrées sur le territoire de l'Ukraine Occidentale et de la Biélorussie Occidentale que la Pologne avaient occupées pendant la guerre contre l'URSS de 1919-1920, en les considérant comme ses anciens territoires. Au moment de l'entrée des troupes soviétiques, le gouvernement polonais avait quitté Varsovie depuis plusieurs jours pour émigrer le 17 septembre en Roumanie puis à Londres. Moscou a déclaré qu'il ne pouvait pas laisser sans défense les peuples frères d'Ukraine et de Biélorussie.

Dans un accord de 1945 avec l'URSS, le gouvernement polonais a approuvé les frontières d'après-guerre.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала