Deuxième site iranien: la Russie promet son concours à l'AIEA (Medvedev)

L'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA) doit étudier les nouvelles informations fournies par l'Iran et la Russie l'aidera par tous les moyens à sa disposition, a déclaré vendredi le président russe Dmitri Medvedev.

PITTSBURGH, 25 septembre - RIA Novosti. L'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA) doit étudier les nouvelles informations fournies par l'Iran et la Russie l'aidera par tous les moyens à sa disposition, a déclaré vendredi le président russe Dmitri Medvedev.

"Avec ses partenaires, la partie russe estime que l'AIEA doit sans tarder étudier la situation dans le cadre d'inspections concernant le programme nucléaire de l'Iran", lit-on dans une déclaration écrite du président russe.

"Dans le cadre des engagements assumés par la Russie en sa qualité de membre de l'AIEA nous encouragerons cette vérification par tous les moyens à notre disposition. Nous appelons l'Iran à coopérer pleinement avec l'Agence dans cette enquête", a souligné le président russe.

Auparavant l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA) a confirmé avoir été informée par l'Iran du chantier d'une deuxième usine d'enrichissement d'uranium à l'insu des organisations internationales. Le président américain Barack Obama a exigé une enquête de l'AIEA sur cette question.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала