Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

La Russie capable de construire seule un navire analogue au Mistral (Setchine) - 2

© RIA Novosti . Alexey Danichev / Aller dans la banque de photosPorte-hélicoptères français Mistral
Porte-hélicoptères français Mistral - Sputnik France
S'abonner
Au lieu d'acheter un porte-hélicoptères français de type Mistral, la Russie pourrait construire elle-même un bâtiment analogue, a déclaré aux journalistes le vice-premier ministre russe Igor Setchine.

Au lieu d'acheter un porte-hélicoptères français de type Mistral, la Russie pourrait construire elle-même un bâtiment analogue, a déclaré aux journalistes le vice-premier ministre russe Igor Setchine.

"Il s'agit en principe d'un navire de classe Ro-Ro [roulier]. Nous sommes en mesure de construire des bateaux de ce genre", a-t-il affirmé, ajoutant qu'en cas de commande du ministère de la Défense, elle pourrait être confiée à la Compagnie unifiée de constructions navales.

Les informations faisant état des négociations russo-française sur l'achat d'un bâtiment de protection et de commandement (BPC) de type Mistral sont apparues il y a quelques mois. Cette semaine, le Mistral a jeté l'ancre à Saint-Pétersbourg. Le commandement des forces navales russes estime que le navire pourrait être utilisé dans des opérations de sauvetage et de maintien de la paix, ainsi que dans la lutte contre la piraterie.

Lors d'une conférence de presse conjointe avec son homologue français François Fillon, le 27 novembre à Paris, le premier ministre russe Vladimir Poutine a déclaré que Moscou n'avait pas encore pris la décision définitive d'acheter le porte-hélicoptères, mais qu'elle n'excluait pas cette éventualité.

Le premier chef d'état-major adjoint de la Marine russe Oleg Bourtsev avait auparavant annoncé à RIA Novosti que le commandement de la flotte jugeait nécessaire d'acquérir un porte-hélicoptères de ce type et d'en construire quatre autres sous licence française.

En cas de conclusion d'un accord approprié avec la France, ces navires pourraient équiper les flottes russes du Nord et du Pacifique.

Selon les médias français, la construction d'un bâtiment de guerre de type Mistral coûterait 400 à 500 millions d'euros. Si la partie russe décide d'acquérir le BPC, il sera construit sur les chantiers STX France (anciens Chantiers de l'Atlantique) à Saint-Nazaire. La Marine française possède actuellement deux navires de cette classe: le Mistral et le Tonnerre.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала