Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Ukraine: Ianoukovitch veut revenir à l'idée d'un consortium gazier avec la Russie

© RIA Novosti . Andrey Arkhipov / Aller dans la banque de photosUkraine: Ianoukovitch veut revenir à l'idée d'un consortium gazier avec la Russie
Ukraine: Ianoukovitch veut revenir à l'idée d'un consortium gazier avec la Russie - Sputnik France
S'abonner
Le leader du Parti des régions Viktor Ianoukovitch qui selon les données non définitives a remporté l'élection présidentielle ukrainienne a fait savoir samedi son intention de revenir à la création d'un consortium gazier avec la participation de la Russie et de l'Europe.

Le leader du Parti des régions Viktor Ianoukovitch qui selon les données non définitives a remporté l'élection présidentielle ukrainienne a fait savoir samedi son intention de revenir à la création d'un consortium gazier avec la participation de la Russie et des pays d'Europe.

Je voudrais qu'on revienne aux rapports qui ont existé il y a cinq ans", a affirmé M.Ianoukovitch.

"Il y a cinq ans j'ai proposé de créer un consortium sur le transit de gaz qui nous permettrait de moderniser le réseau gazier ukrainien et d'augmenter les quantités de gaz transportées (vers l'Europe) de 60 à 80 milliards de mètres cubes, à 200 milliard de mètres cubes (par an)", a-t-il précisé.

Cette idée avait été rejetée par le président sortant Viktor Iouchtchenko et le premier ministre Ioulia Timochenko.

Kiev a vu "le début du chantier de conduites contournant l'Ukraine", a déploré M.Ianoukovitch. "Ces gazoducs (Nord Stream et South Stream, créés par le russe Gazprom et ses partenaires d'Allemagne et d'Italie, ndlr) seront édifiés et notre système national transportera toujours moins de gaz", a-t-il indiqué.

Selon lui, la Russie doit participer à la modernisation du Système de transport de gaz ukrainien étant le principal fournisseur de gaz à l'Europe et "le principal partenaire" de l'Ukraine.

Environ 80% du gaz russe exporté vers l’Union européenne transite par l'Ukraine. Selon les experts, le président élu pourrait proposer le partage du réseau ukrainien des gazoducs sur la base d’une répartition en parts égales de 33,3% entre le groupe gazier ukrainien Naftogaz, le russe Gazprom et plusieurs groupes énergétiques européens.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала