Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Gaz: Sofia demande à Moscou d'augmenter les tarifs de transit (gouvernement)

© Sputnik . Alexei Druzhinin / Aller dans la banque de photosLe premier ministre bulgare Boïko Borissov
Le premier ministre bulgare Boïko Borissov - Sputnik France
S'abonner
Le premier ministre bulgare Boïko Borissov à demandé au PDG de Gazprom Alexeï Miller de revoir à la hausse les tarifs de transit du gaz russe qui sera acheminé via la Bulgarie par le gazoduc South Stream, a annoncé mardi le service de presse du gouvernement bulgare.

Le premier ministre bulgare Boïko Borissov à demandé au PDG de Gazprom Alexeï Miller de revoir à la hausse les tarifs de transit du gaz russe qui sera acheminé via la Bulgarie par le gazoduc South Stream, a annoncé mardi le service de presse du gouvernement bulgare.

"Le premier ministre Boïko Borissov a rencontré le président du Conseil d'administration de Gazprom Alexeï Miller pour discuter avec lui du projet South Stream et des nouveaux contrats de livraison de gaz naturel qui seront signés entre les deux parties", lit-on dans le communiqué.

Evoquant les tarifs actuels de transit de gaz, M. Borissov a demandé de les réviser dans le cadre du projet South Stream "afin de ne pas laisser la Bulgarie subir un préjudice financier", indique le document, sans citer le tarif proposé par Sofia.

M. Miller a également eu un entretien avec le président bulgare Gueorgui Parvanov. Les interlocuteurs ont examiné la possibilité, pour les deux pays, de signer des contrats permettant de livrer le gaz sans intermédiaires.

Le projet South Stream est destiné au transport de gaz russe vers l'Union européenne. Une partie du pipeline passera par le fond de la mer Noire, depuis le littoral russe jusqu'au littoral bulgare. Sa longueur sera d'environ 900 km et sa profondeur maximale, de plus de deux km.

Afin de construire le tronçon terrestre du gazoduc, la partie russe a signé des accordes intergouvernementaux avec la Bulgarie, la Serbie, la Hongrie, la Grèce et la Slovénie et envisage de signer un accord analogue avec l'Autriche. 

Piloté par le russe Gazprom, l'italien Eni et le français EDF, le projet South Stream permettra d'acheminer dès 2015 environ 35% des livraisons de gaz russe vers l'UE.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала