Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Uranium iranien enrichi à 20%: Moscou, Washington et Paris préoccupés

S'abonner
La Russie, les Etats-Unis et la France ont exprimé leur préoccupation face à la décision iranienne d'enrichir de l'uranium à 20%, dans une lettre commune adressée le 12 février au directeur général de l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA) Yukiya Amano.

La Russie, les Etats-Unis et la France ont exprimé leur préoccupation face à la décision iranienne d'enrichir de l'uranium à 20%, dans une lettre commune adressée le 12 février au directeur général de l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA) Yukiya Amano.
La semaine dernière, le président iranien Mahmoud Ahmadinejad a annoncé à la télévision nationale que Téhéran avait produit le premier lot d'uranium enrichi à 20% avant de promettre de tripler la production d'uranium faiblement enrichi à 3,5%. La situation autour du programme nucléaire iranien s'est aggravée après que le directeur de l'Organisation iranienne de l'énergie atomique Ali Akbar Salehi eut déclaré que Téhéran avait lancé l'enrichissement de l'uranium à 20% pour pouvoir relancer son réacteur de recherche.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала