Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

MOSCOU ET SOUKHOUM : UNE NOUVELLE ETAPE DU DEVELOPPEMENT DES RAPPORTS

S'abonner
Moscou et Soukhoum ont signé dix accords de coopération, y compris sur une base militaire conjointe en territoire d’Abkhazie. La cérémonie de signature a suivi les négociations des présidents des deux pays Dimitri Medvedev et Sergueï Bagapch.
Moscou et Soukhoum ont signé dix accords de coopération, y compris sur une base militaire conjointe en territoire d’Abkhazie. La cérémonie de signature a suivi les négociations des présidents des deux pays Dimitri Medvedev et Sergueï Bagapch.
Les accords concernent la coopération dans les domaines des transports, des opérations aériennes de sauvetage en mer Noire, de lutte contre l’immigration clandestine. Les pays vont coopérer également en matière de prévention et de liquidation des conséquences des situations d’urgence, de protection de l’environnement. En commentant à une conférence de presse la portée des accords conclus, le président de Russie Dimitri Medvedev les a estimés très haut :
C’est vraiment une nouvelle étape de développement de nos rapports avec l’Abkhazie. Les documents signés reflètent pratiquement toutes les sphères de notre interaction. J’espère que l’essor des liens économiques entre nos pays sera encore plus intense grâce à ces documents.
L’accord sur l’aménagement d’une base militaire commune, conclu pour 49 ans, est au gré renouvelable automatiquement tous les15 ans. Le document en question réglemente l’exploitation conjointe de la base avec les troupes d’Abkhazie pour défendre la souveraineté et la sécurité de la république, y compris pour combattre des groupes terroristes internationaux. La base va accueillir 1700 hommes armés.
La portée stratégique de la future base est hautement évaluée par Anatoli Tsyganok, responsable du centre de pronostics à l’Institut de l’analyse militaire et politique :
Pour la Russie cela a une importance exceptionnelle pour de nombreuses raisons, avant tout politiques. Nous avons intérêt à avoir à la frontière maritime méridionale un pays loyal à la Russie. Il est de même très significatif que le port abkhaz d’Otchamtchira puisse accueillir une partie de la Flotte russe de la mer Noire.
Au cours de la conférence de presse conjointe avec Sergueï Bagapch le président Medvedev a rappelé que la Russie continuerait d’éprouver des sentiments d’amitié les plus sincères envers le peuple de Géorgie. D’autre part, le président Medvedev a dit : « Moi, personnellement, je n’aurai pas affaire au président géorgien actuel. Pour la Russie, il est persona non grata ».

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала