Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

UNE NOUVELLE ÉTAPE DES RELATIONS RUSSO-INDIENNES

S'abonner
La visite du Premier ministre russe Vladimir Poutine en Inde est terminée.
La signature de quinze contrats et d’accords bilatéraux est le bilan de la visite. Certains d’entre eux concernent le domaine de la coopération militaro-technique. On a signé le contrat sur la modernisation du croiseur lourd porte-avions "l'Amiral Gorchkov" pour les besoins des forces navales indiennes, ainsi que sur la livraison de 29 MIG-29, appareils destinés à opérer depuis un porte-avion. Un important accord est aussi signé dans le domaine de l'énergie atomique. Dans les années à venir, la Russie construira jusqu’à 16 blocs énergétiques nucléaires pour les besoins civils de l'Inde. La partie indienne aura 25 pour-cent de dépenses dans ce projet, les principaux producteurs européens et producteurs mondiaux dans le domaine de l'énergie atomique – également 25 pour-cent, et 50 pour-cent de l'équipement sera produit par la Russie . Ainsi, la Russie vient sur le marché indien de l'énergie atomique pour plusieurs décennies.
Un grand accord est conclu dans la sphère spatiale. Il s'agit de l'utilisation du système GLONASS. En Inde, il y aura une société mixte pour la production des récepteurs du signal depuis le satellite GLONASS. La Russie accordera ce signal de haute précision pour les besoins du Ministère de la Défense de l'Inde.
En outre, on a atteint l'accord sur la participation de deux cosmonautes indiens au vol dans l'espace en 2013 sur des lanceurs russes.
Le fond général des négociations était très favorable ce qui est caractéristique pour les relations russo-indiennes, traditionnellement chaudes et amicales.
Le 12 mars, le chef du gouvernement russe Vladimir Poutine s’est rencontré avec les principaux politiques indiens et il a communiqué avec les habitants de l'Inde par moyen de la conférence Internet, il a répondu à plusieurs questions. Une des interlocutrices du premier ministre russe s’est montrée intéressée à recevoir l'information en provenance de Russie dans les langues des différentes ethnies peuplant l'Inde. Vladimir Poutine a répondu à cela :
Il m'est très agréable qu'en Inde, il y ait des auditeurs intéressés, qui suivent les événements se passant dans notre pays, et que les émissions de "la Voix de la Russie" bénéficient d’une demande. A l’époque soviétique, "la Voix de la Russie" effectuait la radiodiffusion destinée à l’Inde pratiquement dans toutes les langues locales, et maintenant, seulement en deux langues, et cela m’afflige, a dit le premier ministre russe. Mais il y a certaines tendances positives. La diffusion via des moyens modernes s’élargit, y compris dans langues de plusieurs citoyens de votre pays. C’est insuffisant et des efforts spéciaux doivent être entrepris au niveau du gouvernement, nous y réfléchirons sûrement, a dit Vladimir Poutine.
Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала