Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Attentats de Moscou: l'idée de fermer le métro a été repoussée (directeur du réseau)

© RIA Novosti . Aleksey Nikolskyi / Aller dans la banque de photosDmitri Gaïev
Dmitri Gaïev - Sputnik France
S'abonner
Les dirigeants du métro de Moscou ont eu au départ l'intention de le fermer après les attentats du 29 mars, mais ont fini par y renoncer, a déclaré le directeur du réseau métropolitain moscovite Dmitri Gaïev dans une émission de la journaliste Svetlana Sorokina mise en ligne jeudi sur le site de RIA-Novosti.

Les dirigeants du métro de Moscou ont eu au départ l'intention de le fermer après les attentats du 29 mars, mais ont fini par y renoncer, a déclaré le directeur du réseau métropolitain moscovite Dmitri Gaïev dans une émission de la journaliste Svetlana Sorokina mise en ligne jeudi sur le site de RIA-Novosti.

Deux explosions perpétrées lundi par des femmes kamikazes ont fait 39 morts et 95 blessés dans les stations Loubianka et Park Koultoury.

"L'idée de fermer le métro est venue tout de suite. Mais imaginez un instant ce qui serait arrivé. A ce moment, un million de personnes se trouvaient dans le métro et un autre million s'apprêtaient à y descendre. La ville aurait été complètement paralysée", a affirmé M.Gaïev.

Et d'ajouter: "C'était d'ailleurs le but des terroristes".

Selon lui, il était impossible de fermer le métro de Moscou (comme cela avait été fait après les explosions dans le métro de Londres) en raison du grand nombre de passagers.

"Dans la capitale britannique, le métro ne transporte que 15% des personnes se déplaçant dans la ville, contre 60% dans la capitale russe. Les conséquences auraient été tout à fait différentes", a conclu le directeur du réseau métropolitain de Moscou.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала