Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Kirghizstan: le président déchu Bakiev sera privé d'immunité (opposition)

© RIA Novosti / Aller dans la banque de photosLe président déchu kirghiz Kourmanbek Bakiev
Le président déchu kirghiz Kourmanbek Bakiev - Sputnik France
S'abonner
Le président déchu kirghiz Kourmanbek Bakiev, qui a fui mercredi la capitale Bichkek, sera privé de son immunité par un décret qui sera signé dans la nuit de vendredi à samedi par le gouvernement intérimaire formé par l'opposition, a annoncé Azimbek Beknazarov, membre du nouveau cabinet.

Le président déchu kirghiz Kourmanbek Bakiev, qui a fui mercredi la capitale Bichkek, sera privé de son immunité par un décret qui sera signé dans la nuit de vendredi à samedi par le gouvernement intérimaire formé par l'opposition, a annoncé Azimbek Beknazarov, membre du nouveau cabinet.

L'opposition arrivée au pouvoir au Kirghizstan adoptera un décret remplaçant de fait la Constitution en vigueur et permettant de priver M.Bakiev de son immunité présidentielle, a indiqué M.Beknazarov avant de préciser qu'une enquête pénale avait déjà été ouverte contre le président réfugié dans le sud du pays.

Plus tôt dans la journée, Roza Otounbaïeva, chef du gouvernement intérimaire, a garanti la sécurité personnelle au président Bakiev à condition qu'il démissionne et quitte le Kirghizstan. Le président déchu refuse d'abandonner ses fonctions tout en reconnaissant qu'il ne contrôle pas la situation dans le pays.

M.Bakiev a fui la capitale Bichkek mercredi soir après des affrontements sanglants entre policiers et manifestants de l'opposition, qui ont fait 76 morts et 1.520 blessés. Le gouvernement de confiance populaire formé par l'opposition a dissous le gouvernement et le parlement et assume la totalité du pouvoir.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала