Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Dimitri Medvedev : le nouveau traite russo-américain restera en vigueur tant les circonstances demeureront

Dimitri Medvedev : le nouveau traite russo-américain restera en vigueur tant les circonstances demeureront
Dimitri Medvedev : le nouveau traite russo-américain restera en vigueur tant les circonstances demeureront - Sputnik France
S'abonner
La Russie espère qu'il ne lui faille pas dénoncer le nouveau Traité sur la réduction des armements stratégiques offensifs, conclu avec les Etats-Unis, et appelle à  concevoir ensemble un système global de défense antimissile. C'est ce que le président Dimitri Medvedev a déclaré dans une interview à la chaîne de télévision américaine « ABC News » à la veille de son voyage aux Etats-Unis.

Une telle déclaration du leader russe ne signifie nullement qu'il ne croit pas en bonnes perspectives du document récemment signé, considéré comme historique. Néanmoins, M. Medvedev a rappelé le principe juridique connu : un traité est considéré en vigueur tant que les circonstances demeurent. Or les réalités peuvent changer, si les Etats-Unis continuent de développer leur système de défense antimissile en Europe. Au regard de cela, certains experts militaires russes n'excluent pas une nouvelle spire de la course aux armements nucléaires. A leur avis, le déploiement du bouclier antimissile américain en Europe est capable de stimuler des pays tiers à perfectionner les caractéristiques des missiles balistiques en vue de franchir plus efficacement les systèmes de défense. Mais il y a une solution de remplacement parfaitement réelle à ce scénario indésirable. A cet effet Dimitri Medvedev a appelé la partie américaine à concevoir ensemble un système anti-missile global. Vladimir Evséev, collaborateur du Centre de sécurité internationale à l'Institut de l'Economie mondiale et des relations internationales auprès de l'Académie des Sciences de Russie note l'utilité d'une telle approche dans son interview à notre radio.

Il serait plus réel d'essayer de mettre en place ensemble des systèmes de défense antimissile. A cet effet la Russie pourrait proposer des ressources d'information qu'elle a. De plus, à une étape finale pourraient servir des missiles intercepteurs russes S-400, plus performants que le système analogue américain Patriot-Pack-3. La Russie doit se concentrer sur des sphères où elle peut coopérer réellement avec les Etats-Unis. La Russie pourrait travailler fort avec ses partenaires américains en vue de créer un système de sécurité euro-atlantique.

 La signature du nouveau Traité sur la réduction des armements stratégiques offensifs a été rendue possible grâce au compromis raisonnable des parties. De l'avis du MAE de Russie, une telle approche n'entamera d'aucune façon la sécurité de la Russie ou des Etats-Unis.

 

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала